[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / Événement / L’agro-écologie est-elle une pièce maîtresse du développement agricole au Sahel ?

L’agro-écologie est-elle une pièce maîtresse du développement agricole au Sahel ?

Quand :
4 mai 2017 @ 16:00 – 18:00
2017-05-04T16:00:00+02:00
2017-05-04T18:00:00+02:00
Où :
AFD
5 Rue Roland-Barthes 75012 Paris

Venez débattre le 4 mai à l’AFD avec René Billaz, l’auteur de l’ouvrage « Faire du Sahel un pays de Cocagne, Le défi agro-écologique » et avec des acteurs de différents horizons (recherche, organisation paysanne, ONG) mobilisés pour l’agriculture sahélienne.

Inscription indispensable

Les acteurs du développement rural au Sahel sont sollicités pour répondre à 2 questions majeures auxquelles les formes conventionnelles d’agriculture n’ont pas pu répondre : « produire sans dégrader » et « développer sans exclure ». Dans son dernier livre René Billaz soutient que l’agro-écologie pourrait effectivement y parvenir, malgré les contraintes physiques et la croissance démographique sans précédent. Mais toutes les conditions sont-elles réunies ? Pourquoi le développement de l’agro-écologie n’est-il pas plus rapide ? Les organisations en place sont-elles des modèles adaptés pour faciliter l’alternative agro-écologique ? Peut-elle vraiment améliorer la situation des paysanneries déshéritées ?

Nous vous proposons de venir débattre avec l’auteur et avec des acteurs de différents horizons (recherche, organisation paysanne, ONG) mobilisés pour l’agriculture sahélienne.

 


Conférence-débat animée par François Doligez président d’Inter-réseaux Développement rural et membre de l’IRAM.

Avec :

  • René Billaz, auteur de l’ouvrage Faire du Sahel un pays de Cocagne, Le défi agro-écologique
  • Aurélie Toillier, chercheuse en poste au Burkina Faso, membre de l’UMR innovation du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD)
  • Ibrahima Coulibaly, Vice-président du Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA)
  • Guy Durand, agro-économiste, membre du conseil d’administration d’Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF)
  • Jean-Luc François, chef de division Agriculture, Développement Rural et Biodiversité (AFD)
Share
Top