[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / Philippines / L’Agence Française de Développement aux Philippines

L’Agence Française de Développement aux Philippines

L’AFD intervient aux Philippines aux termes de la décision du Comité Interministériel de la Coopération Internationale et du Développement du 5 juin 2009 d’extension du champ géographique du groupe AFD dans du cadre d’un mandat spécifique de promotion d’une croissance verte et solidaire. La représentation locale de l’AFD à Manille, dirigée par M. Luc Le Cabellec, a ouverte en mai 2010, avec l’appui de l’ambassade de France aux Philippines.

Les opérations de l’AFD visent avant tout à soutenir le gouvernement philippin dans ses efforts de lutte contre le changement climatique et de protection de l’environnement.

Lutte contre le changement climatique et soutien aux stratégies de développement faible en carbone

Les Philippines font partie des pays les plus affectés par les catastrophes naturelles et le changement
climatique. En outre, les Philippines atteignent le 41e rang mondial en termes d’émissions de gaz à effet de serre, avec environ 139 millions de tonnes d’équivalent CO2, changement des sols exclus [1]. Les émissions de gaz à effet de serre proviennent principalement des secteurs de l’énergie et des transports.

L’action de l’AFD aux Philippines s’oriente vers le financement d’investissements durables, qui maximisent les réductions d’émissions de gaz à effet de serre et contribuent à inscrire la problématique du changement climatique dans la stratégie nationale de développement.

L’AFD peut être amenée à financer des projets de développement d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique ; à soutenir le développement de projets urbains, en particulier dans les domaines des transports, de l’eau et du traitement des déchets ; ou encore à appuyer des programmes de réduction de la déforestation.

Protection de la biodiversité et des ressources naturelles

Les Philippines sont considérées comme étant l’un lieu de haute diversité biologique à valeur mondiale.

L’endémisme des espèces est cependant gravement menacé, notamment en raison de la déforestation et de la dégradation des espaces naturels, qui ont vu la surface des forêts primaires se réduire de 70% du territoire en 1900 à 3% en 2000.

Outre la disparition des espèces, la dégradation des forêts a d’importantes conséquences en termes de protection des bassins versants et des bénéfices qui en découlent (approvisionnement en eau, résistance aux aléas climatiques,…)

En ligne avec son mandat de protection des biens publics mondiaux, l’AFD souhaite promouvoir l’intégration des dimensions environnementale et de protection de la biodiversité au sein des politiques de développement.

L’AFD pourrait par exemple être amenée à soutenir le développement de parcs nationaux ou de systèmes de rémunération pour la protection des écosystèmes et de la forêt, ainsi que de mécanismes de soutien des investissements respectueux de la biodiversité.

Renforcement des capacités financières et opérationnelles des collectivités locales

L’appui aux collectivités locales sur le plan financier et opérationnel constitue une des priorités du gouvernement philippin, conscient de l’enjeu stratégique de cette problématique pour un archipel constitué de plus de 7 000 îles, comprenant au total plus de 40 000 collectivités locales, et marqué par de fortes disparités régionales.

Les collectivités locales philippines disposent en effet d’un nombre important de compétences déléguées dans les domaines sociaux, du traitement des eaux et des déchets et de l’environnement. Toutefois, malgré l’appui financier de l’Etat, les collectivités locales ne parviennent pas à répondre aux besoins des populations locales.

L’AFD a choisi de s’engager aux cotés de la Banque asiatique de développement, partenaire-clé du gouvernement philippin dans le domaine du renforcement des collectivités locales.

La première opération de l’Agence aux Philippines a consisté en un concours de € 150 millions consenti à la République des Philippines le 17 décembre 2009 pour le financement d’un programme de réforme budgétaire et financière des collectivités locales, en cofinancement avec la Banque asiatique qui participe à hauteur de $ 225 millions. Le prêt a été intégralement décaissé en mai 2010.

Outils de financement

L’AFD peut accorder des financements souverains (prêts à l’Etat ou avec la garantie de l’Etat) ou non souverains (collectivités locales, entreprises publiques ou privées), avec ou sans garantie de l’Etat. Ces financements prennent la forme de prêts à long terme (directement ou en intermédiation bancaire), à taux non-concessionnel (prêt non bonifié), incluant un différé d’amortissement, de garanties ou d’apports en fonds propres.

Proparco, filiale dédiée au secteur privé, peut également offrir une gamme complète de produits au bénéfice d’entreprises privées. Les activités de Proparco aux Philippines sont suivies depuis le bureau régional de Proparco à Bangkok.

 

http://www.afd.fr/home/pays/asie/geo-asie/philippines

Share
Top