[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news

Archives

La recrudescence des attaques de Boko Haram fait grimper le nombre de victimes civiles

amnesty international
- Au moins 381 civils ont été tués par Boko Haram depuis avril 2017 au Cameroun et au Nigeria, victimes des attentats-suicides qui se multiplient.- Des millions de personnes ont toujours besoin de protection et d'une aide humanitaire d'urgence, alors que les attaques et l'insécurité croissante freinent les actions des organisations humanitaires.La recrudescence des attaques et des attentats-suicides perpétrés par Boko Haram au Cameroun et au Nigeria a fait au moins 381 morts parmi les ci...
Lire la suite

Une ONG forcée de suspendre une partie de son activité au Myanmar

action contre la faim
Paris, le 1er septembre 2017 Présente au Myanmar depuis 23 ans, Action contre la Faim est aujourd’hui contrainte de suspendre ses programmes dans l’Etat de Rakhine, à l’ouest du pays. Depuis vendredi dernier (25 août), les affrontements opposant les forces de l’ordre birmanes et des groupes armés dans la région de Maungdaw ont largement dégradé la situation. Ce contexte d’insécurité extrême - où les organisations humanitaires sont  accusées à tort de soutenir des groupes armés - rend notre i...
Lire la suite

Une ONG rappelle que les dizaines de milliers de disparus ne doivent pas sombrer dans l’oubli

amnesty international
Le gouvernement syrien et les groupes armés impliqués dans le conflit qui secoue le pays doivent révéler le sort qui a été réservé aux dizaines de milliers de victimes de disparitions forcées ou d'enlèvements depuis le début de la crise en 2011, a déclaré Amnesty International à l'occasion de la Journée internationale des victimes de disparition forcée, le 30 août.« En marge des violences et du bain de sang du conflit syrien, le calvaire de ceux qui ont disparu après avoir été arrêtés par le...
Lire la suite

Une grande partie de la population fuit dans la forêt

alima
Depuis août 2016, les provinces du Kasaï au centre de la République démocratique du Congo (RDC) ont subi des soulèvements violents et répétés contre le gouvernement central par une milice locale connue sous le nom de Kamwina Nsapu, ainsi que des affrontements violents avec les forces de sécurité nationales. Cela a mené à une augmentation des conflits ethniques intercommunautaires et des attaques contre les populations civiles.Les cinq provinces sont maintenant touchées par les combats da...
Lire la suite

Une ONG déclare Raqqa un labyrinthe mortel

amnesty international
Syrie. Les civils qui tentent de fuir l'offensive contre l'État islamique à Raqqa sont pris au piège d’un « labyrinthe mortel »Des milliers de civils pris au piège à Raqqa, dans le nord de la Syrie, se retrouvent au cœur des combats alors que la bataille pour reprendre le contrôle de la ville entre dans sa phase finale, a déclaré Amnesty International au terme d'une enquête approfondie menée sur le terrain. Les belligérants doivent accorder la priorité à la protection des civils et créer des...
Lire la suite

Violences au Kasaï, en RDC : « Comme si rien ne s’était passé »

msf
Une femme réfugiée dans le camp de Cacanda, en Angola, en juillet 2017. Elle a été blessée lors de combats dans la région du Kasaï, en RDC. © Bruno FonsecaLes troubles qui agitent le Kasaï, dans le centre de la République démocratique du Congo (RDC), ont fait, en un an, plus de 3000 morts et 1,4 million de personnes déplacées. Cette crise, inédite dans la région, a été déclenchée par la révolte d’un chef coutumier contre le pouvoir central. Le Kasaï a ensuite bascul...
Lire la suite

La fourniture de l’aide humanitaire est menacé en République Centrafricaine

solidaritesinternationallogo
Le regain de violence contre les civils en République Centrafricaine menace la fourniture de l'aide humanitaire essentielle et la survie des populations fragilisées par la crise. Suite à la dégradation de la situation sécuritaire et aux cycles de violences qui affectent un grand nombre de préfectures du pays, les Organisations Non Gouvernementales (ONG) signataires, membres du Comité de Coordination des ONG Internationale en République Centrafricaine (RCA) appellent à la protection des civils e...
Lire la suite

Niger: des ONG réclament la libération de 39 otages enlevés par Boko Haram

boko_haram1_1
Des membres du groupe jihadiste nigérian Boko HaramDes organisations féminines nigériennes ont exhorté Niamey à s'engager davantage en faveur de la libération de 39 personnes - 33 femmes et 6 garçons - enlevés début juillet par le groupe jihadiste nigérian Boko Haram dans un village du sud-est."Trois semaines après cet acte crapuleux, colère et indignation sont les sentiments qui nous animent devant le faible niveau d’engagement des autorités en vue de leur libé...
Lire la suite

Nigeria : trois morts dans un attentat suicide dans un camp de déplacés

5a47b31ada060fe8-0c265
Trois personnes ont été tuées dans un double attentat suicide commis dans un camp de déplacés proche de Maiduguri, la capitale du nord-est du Nigeria, a-t-on appris lundi auprès des services de sécurité.L’attaque a eu lieu dimanche soir vers 23H20 (22H20 GMT) dans le camp de déplacés de Dalori 1, a expliqué Abdulkadir Ibrahim, de l’Agence nationale de gestion des urgences (Nema)."Deux kamikazes, un homme et une femme, se sont fait exploser au camp de Dalori 1, tuant 3 personnes et en ble...
Lire la suite

Les Etats-Unis avertissent le Soudan du Sud : « dernière chance » de sauver la paix

5c378d2540c06623-3e327
Les Etats-Unis ont prévenu jeudi le Soudan du Sud qu’un nouveau plan de paix, visant à consolider l’accord de paix non respecté de 2015, représentait "la dernière chance" pour Juba de mettre fin à la guerre civile qui déchire le pays depuis près de quatre ans.L’ambassadrice adjointe américaine auprès des Nations unies, Michele Sison, a indiqué aux membres du Conseil de sécurité que Washington réévaluerait son soutien à l’accord de paix signé il y a deux ans par le président Salva Kiir et son...
Lire la suite
Top