[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news

Archives

La société civile malienne de promotion des droits des femmes soumet un rapport alternatif à l’ONU

be00caadb2b614454e28355ab19e58f7
En amont du 3ème cycle de l’examen périodique universel du Mali, qui se tiendra à Genève en janvier 2018, l’Association Malienne des Droits de l’Homme (AMDH), organisation membre de la FIDH au Mali, ainsi que 5 autres associations maliennes (l’Association pour le Progrès et la Défense des Droits des Femmes (APDF), Femmes & Droits Humains (F&DH), Women in Law and Development in Africa (WILDAF), l’Association des Juristes Maliennes (AJM), et le Collectif Cri de Coeur), ont soumis un rappor...
Lire la suite

RDC: l’ONU regrette l’absence de poursuite pour « crimes contre l’humanité » au Kasaï

haut-com-droits-homme
Le Bureau de l'ONU aux droits de l'homme en République démocratique du Congo (BCNUDH) a regretté lundi la décision d'un tribunal militaire du Kasaï de ne pas poursuivre pour crime contre l'humanité sept militaires congolais poursuivis pour le meurtre de civils dans cette région du centre du pays."Nous regrettons la décision" de la justice militaire de ne pas poursuivre pour "crimes contre l'humanité" sept militaires jugés dans l'affaire d'une vidéo supposée avoir été tour...
Lire la suite

Maroc : appel d’ONG et d’intellectuels à libérer les détenus du Rif

b37ef1612e1b67c6-de8dd
Un collectif d’ONG marocaines a demandé jeudi la "libération des détenus" d’Al-Hoceïma, ville du nord secouée par une contestation depuis sept mois, appelant à répondre aux revendications des manifestants qui dénoncent la marginalisation de leur région."L’initiative civile pour le Rif", qui comprend des associations reconnues de défense des droits de l’Homme et des intellectuels, rendait public un rapport après une mission dans la région."Pour entamer le dialogue, la libération des manif...
Lire la suite

RDC : l’UE sanctionne neuf responsables congolais, dont Lambert Mende, Évariste Boshab et Ramazani Shadari

rs70289_ja161006181710000022-scr-592x296-1496078823
L'Union européenne a décidé lundi 29 mai d'infliger des sanctions individuelles à neuf responsables de l'appareil sécuritaire de République démocratique du Congo, dont trois ministres ou anciens ministres du régime Kabila, pour de "graves violations des droits de l'Homme". Neuf hauts responsables congolais sont désormais interdits de voyage dans l’Union européenne, et leurs avoirs y ont été gelés. Ces sanctions ont été prises lundi 29 mai par le Conseil Européen « en réponse aux entraves au p...
Lire la suite

Maroc : la liberté d’expression restreinte par le code pénal, selon Human Rights Watch

journaux_maroc-592x296
Dans un point de vente de journaux, le 16 mars 2017, dans la medina de Rabat, au Maroc. © Mosa'ab Elshamy/AP/SIPAL'ONG Human Rights Watch demande à ce que les lois marocaines qui prévoient des peines de prison dans le code pénal pour des écrits soient modifiées. Au Maroc, le nouveau code de la presse, entré en vigueur en août 2016, a permis quelques avancées mais la liberté d’expression reste largement restreinte par le code pénal, a estimé jeudi l’ONG internationale Human Right...
Lire la suite

RDC : la presse « asphyxiée » selon Amnesty International

179395755
Classée 154ème sur 180 pays par Reporters Sans Frontière, la République démocratique du Congo (RDC) recule de deux places en 2017 au classement mondial de la liberté de la presse. Un « musèlement » des médias dénoncé par Amnesty. Internet coupé, signaux radios brouillés ou interrompus, chaînes de télévision fermées, journalistes arrêtés arbitrairement et brutalisés… la liste des entraves à la liberté de la presse en RDC est longue comme le bras. Et elle s’aggrave ! Le Congo perd d...
Lire la suite

Tribune : l’aide au développement n’est pas un outil de gestion des migrations !

crédit-Noborder-Network-376x282
La solidarité internationale demeure la grande absente de la campagne. A moins d’une semaine du premier tour de l’élection présidentielle, Coordination SUD, ses membres et ses partenaires publient une tribune sur Euractiv.fr pour dénoncer la tentation d’une utilisation de l’aide publique au développement comme un outil de gestion des migrations. Une approche qui souligne une méconnaissance de la complexité des phénomènes migratoires et qui menace de dévoyer une aide initialement destinée à la lu...
Lire la suite

En Libye, on vend des migrants africains sur des « marchés aux esclaves »

sipa_ap22019286_000004-592x296
Le dernier rapport de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), rendu public lundi, met en avant plusieurs témoignages glaçants, selon lesquels un certain nombre de migrants sont vendus, tels des esclaves, sur des marchés au sud de la Libye. l’Organisation Internationale pour les migrations (OIM) a publié un rapport, qui signale l’existence dans le sud de la Libye de « marchés aux esclaves », où des migrants seraient vendus par des trafiquants d’être humains. « Les migrants pa...
Lire la suite

La Tunisie veut lutter contre le travail des enfants

enfants-dans-les-mines
Des enfants dans une mine. (Photo d'illustration)La Tunisie a présenté lundi un projet contre le travail des enfants, qui a récemment pris de l'ampleur selon le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi. Le pays est signataire des conventions internationales relatives à cette question "mais ce qui nous manque, (...) c’est le travail sur le terrain", a expliqué à l'AFP M. Trabelsi lors du lancement du projet "Ensemble contre le travail des enfants en Tunisie" à...
Lire la suite

ATTAQUE CHIMIQUE EN SYRIE

1379379-enfant-recoit-traitements-apres-attaque
Le 4 avril, un agent neurotoxique de type gaz sarin a été lâché lors d'un raid aérien sur la ville de Khan Sheikoun, dans la province d’Idlib. Nous avons authentifié et analysé des dizaines de vidéos enregistrées sur le site de l'attaque.L’attaque du 4 avril est l'attaque chimique la plus meurtrière enregistrée depuis l'adoption par le Conseil de sécurité en septembre 2013 de la Résolution 2118 pour l'élimination des armes chimiques en Syrie. Elle fait suite à l'utilisation d'autres ar...
Lire la suite
Top