[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / 90 % des décheets plastique des océans proviennent de seulement dix fleuves

90 % des décheets plastique des océans proviennent de seulement dix fleuves

Selon une étude allemande, 90 % des déchets plastique retrouvés dans les océans proviendraient en fait de seulement dix cours d’eau asiatiques et africains. En tête de classement, on retrouve le fleuve  Yang-Tsé, en Chine.

Pollution plastique fleuve pixabay
S’attaquer à ces dix cours d’eau réduirait les déchets plastique dans les océans de 50 %.
@Pixabay

Le Yang-Tsé, le Fleuve Jaune, le Mekong, de l’Amour, le Gange ou encore le Nil : ce seraient eux les vrais responsables de la pollution plastique des océans. Selon un rapport du Helmholtz Centre for Environnemental Research en Allemagne, 88 à 95 % des déchets plastiques proviennent en réalité de seulement 10 cours d’eau, situées pour huit d’entre eux en Asie, et pour les deux restant en Afrique.

Selon les chercheurs, ces fleuves sont responsables d’une partie très importante de la pollution plastique des océans car des populations importantes vivent sur leurs rives et que les pays dans lesquels ils se trouvent ont une mauvaise collecte et gestion des déchets. Ce sont aussi les fleuves les plus importants du monde avec un fort débit hydraulique.

« S’attaquer aux sources de la pollution le long de ces rivières serait le moyen le plus efficace de réduire le problème global du plastique dans les océans », suggère l’étude publiée dans la revue Environmental Science & Technology.

Diviser par deux les déchets

La palme du plus grand pollueur revient au fleuve Yang-Tsé, en Chine, qui chaque année charrie jusqu’à 1,5 million de tonnes de plastique dans l’océan. Par comparaison, la Tamise en Angleterre transporte chaque année 18 tonnes de plastique dans la mer.

« Plus il y a de déchets dans un bassin versant, plus le plastique finit dans la rivière et prend la route de la mer. Cibler ces dix cours d’eau pourrait permettre de diviser par deux l’apport en plastique de leurs bassins versants. Pour y parvenir, il serait nécessaire d’améliorer la gestion des déchets et de sensibiliser le public à la question », a expliqué Christian Schmidt, le responsable de l’étude.

Les scientifiques prévoient également d’examiner le temps nécessaire aux débris de plastique pour atteindre l’océan après avoir été jetés dans un cours d’eau afin de mieux identifier les moyens d’action.

Concepcion Alvarez, @conce1

[…]

 

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici 


Dernières news sur l’environnement en cours (Vous pouvez proposer 1 news):

1 2 3 35

Voir les news plus anciennes

Share
Top