NEWSActualités de l'humanitaire et de la solidarité internationale
La police interdit l’utilisation des radios et prend des mesures contre les ONG au Zimbabwe - Publié le 04/03/2013

[RETOUR SOMMAIRE]

La police zimbabwéenne a interdit la possession de radios à ondes courtes - Mots-clefs : La police interdit l’utilisation des radios


La police interdit l’utilisation des radios et prend des mesures contre les ONG au Zimbabwe


fffdff

HARARE, 27 février 2013 (IRIN) - La police zimbabwéenne a interdit la possession de radios à ondes courtes, indiquant qu’elles étaient utilisées pour diffuser des discours de haine à un mois du référendum constitutionnel et des élections prévues pour le mois de juillet.


Des organisations non gouvernementales (ONG) ont distribué des radios à manivelle ou alimentées par énergie solaire dans les collectivités rurales, permettant aux villageois de mettre en place des clubs d’écoute pour suivre les programmes de stations de radio indépendantes populaires, comme Radio Voice of The People, Studio 7 et SW Radio Africa. Les émissions sont produites par des journalistes zimbabwéens exilés en Europe et aux États-Unis.


Le Zimbabwe compte quatre stations de radio publiques qui soutiennent depuis longtemps le parti du président Robert Mugabe, le ZANU-PF (Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique). Deux stations de radio indépendantes récemment créées sont également perçues comme proches du ZANU-PF. Des auditeurs, et plus particulièrement des partisans du parti rival du Mouvement pour le changement démocratique (Movement for Democratic Change, MDC), souhaiteraient entendre d’autres points de vue.


Une interdiction critiquée

Lors des dernières élections, organisées en 2008, bon nombre d’électeurs des circonscriptions rurales qui pouvaient accéder à des programmes diffusés par des radios indépendantes ont voté pour les listes du MDC conduites par le professeur Welshman Ncube et le Premier ministre Morgan Tsvangirai.


L’Alliance des médias du Zimbabwe (Media Alliance of Zimbabwe, MAZ) – un groupe qui rassemble l’Union des journalistes du Zimbabwe, le Forum national des éditeurs du Zimbabwe, la Fédération des femmes journalistes africaines du Zimbabwe et d’autres groupes favorables à la liberté d’expression – a condamné l’interdiction des récepteurs radio.


Dans une déclaration, la MAZ a souligné que « la possession et la distribution de radios ne sont pas illégales et leur confiscation constitue une grave violation des droits des citoyens de recevoir et de transmettre des opinions et des informations sans censure, conformément à l’Article 20 de la Constitution ».


Exhortant la police à annuler l’interdiction, la MAZ a souligné qu’elle risquait de priver la population d’une importante source d’information à l’approche de deux évènements nationaux majeurs.


Répression des ONG

Au cours des dernières semaines, la police s’est également attaquée aux ONG et aux groupes de défense des droits de l’homme : elle a effectué des descentes dans leurs locaux, confisqué des dossiers et arrêté des membres de leur personnel.


Parmi les organisations prises pour cible figurent l’Association des droits de l’homme du Zimbabwe : son directeur exécutif et deux autres membres du personnel ont été arrêtés pour « contrefaçon et fabrication » de certificats d’inscription sur les listes électorales. Ils ont finalement été relâchés sous caution. La police a également effectué une descente dans les locaux du Projet pour la paix au Zimbabwe ; elle y a confisqué des téléphones cellulaires et des disques durs.

Lire la suite sur www.irin.org

Partager
l'info :

CArreBlanc

CArreBlanc

Envoyer cette page
à un ami

CArreBlanc



Publié le 04/03/2013 14:35 par irin - Contacter l'auteur - Signaler un problème

Partenaires


Qui sommes nous Forums Publicité Utilisateurs

- © 2001-2014 A.S.A.H. - 58 visiteurs présents actuellement sur le Portail de l'Humanitaire - Humanitaire, solidarité, droits de l'homme, développement, coopération, commerce équitable, insertion, innovation, plaidoyer, emploi, formation, ong, expatrié, bénévole, fournisseurs, vidéo, humanitarian, design, fournisseurs, entreprise, association, eau, énergie, agriculture, agroécoogie, agrobiologie, éco-construction, eddens, asah, portail humanitaire, recyclage solidaire, emploi, formation, ong, annuaire, agenda, actualités