[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / ATTAQUE CHIMIQUE EN SYRIE

ATTAQUE CHIMIQUE EN SYRIE

Le 4 avril, un agent neurotoxique de type gaz sarin a été lâché lors d’un raid aérien sur la ville de Khan Sheikoun, dans la province d’Idlib. Nous avons authentifié et analysé des dizaines de vidéos enregistrées sur le site de l’attaque.

L’attaque du 4 avril est l’attaque chimique la plus meurtrière enregistrée depuis l’adoption par le Conseil de sécurité en septembre 2013 de la Résolution 2118 pour l’élimination des armes chimiques en Syrie. Elle fait suite à l’utilisation d’autres armes chimiques et à de nombreux crimes de guerre commis au moyen d’armes classiques

PREUVES PAR VIDÉO

Un grand nombre des victimes de cette attaque, qui a eu lieu vers 6 h 30 heure locale mardi 4 avril, ont manifestement été empoisonnées alors qu’elles dormaient dans leur lit. Des experts en armes chimiques qui collaborent avec nos chercheurs ont confirmé que les victimes ont très vraisemblablement été exposées à un agent neurotoxique, ou à un composé organophosphoré tel que le sarin.

Nous avons également été en mesure d’authentifier plus de 25 enregistrements vidéo réalisés immédiatement après l’attaque à l’arme chimique. Les victimes ont les pupilles très contractées, ce qui est considéré comme un symptôme classique d’un empoisonnement par des produits neurotoxiques.

Dans une vidéo que nous avons pu corroborer à l’aide d’autres contenus disponibles, on voit les corps sans vie de neuf enfants étendus à l’arrière d’une camionnette de type pick-up. Ces enfants, des petites filles et des petits garçons, sont nus ou partiellement habillés ; ils sont manifestement morts dans leur lit. Leurs corps ne présentent aucun signe de traumatisme, ce qui correspond à un empoisonnement avec des substances chimiques.

Dans d’autres vidéos enregistrées dans des centres médicaux peu après l’attaque, on voit de nombreuses personnes être soignées pour des troubles respiratoires, ainsi que des images d’enfants et d’adultes décédés. On ne voit aucun signe manifeste de lésions sanglantes ou de blessures causées par des éclats d’obus.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article


Dernières news sur les plaidoyers (Vous pouvez proposer 1 news sur ce sujet):

1 2 3 19

Voir les news plus anciennes

Auteur :
Amnesty International
Url de l'article :
https://www.amnesty.fr/conflits-armes-et-populations/actualites/attaque-chimique-en-syrie
Share
Top