[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Au Bénin, un programme pour lutter contre la malnutrition infantile

Au Bénin, un programme pour lutter contre la malnutrition infantile

Dans quatre communes béninoises, le Secours populaire français mène, pendant trois ans, un programme de lutte contre la dénutrition infantile incluant le suivi sanitaire des plus petits et la diversification de la production agricole.

Au village de Dannou (Sud du Bénin), le suivi sanitaire et nutritionnel de 2600 enfants de moins de 5 ans, dont 25% sont malnutris, a donné des résultats prometteurs.
Pascal Montary

Le Secours populaire intervient au Bénin depuis 2016 avec son partenaire local le Conseil d’activités éducatives du Bénin (Caeb) dans un programme de lutte contre la dénutrition des enfants âgés de moins de 5 ans. Car, même si la faim a reculé au Bénin, de 22,5 % en 1990 à 11,2 % en 2014, de nombreux enfants souffrent d’insuffisance pondérale (entre 17 % et 19 % selon l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique du Bénin). Fin janvier 2017, une mission du SPF s’est rendue dans les quatre communes (Sakété, Adjarra, Bonou, Adjohoun, à quelques dizaines de kilomètres de Porto Novo la capitale administrative et de Cotonou, le centre économique), où le programme a été mis en place. D’un montant de 659 396 euros sur trois ans et financé à 50 % par l’Agence française de développement (AFD) – le reste étant assuré par le SPF de Bretagne et de la Sarthe et le Conseil régional de Bretagne -, il concerne 2 600 enfants.

Une large coopération

Les représentants du Secours populaire et les animatrices du Caeb, ont pu, avec les chefs et des membres des communautés villageoises, apprécier le bon déroulement des opérations. La tâche exige une large coopération incluant intervenants étrangers et locaux ainsi que les parents : il s’agit d’introduire, dans un régime pauvre en protéines et vitamines, une alimentation équilibrée. Sensibiliser les mères n’est pas toujours simple, comme le souligne Firmin, secrétaire du comité villageois de Siliko dépendant de la commune d’Adjohoun : « Cela dépend de leurs occupations ménagères et surtout des travaux agricoles » (les femmes y contribuent à hauteur de 60 à 80 % et fournissent 44 % des prestations nécessaires pour nourrir la famille, selon le PNUD).

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article


Voir également le dossier collaboratif sur cette FAMINE
C'EST ICI

Dernières news sur la Famine en cours (Vous pouvez proposer 1 news):

1 2 3 14

Voir les news plus anciennes

Auteur :
Christian Kazandjian, Secours Populaire
Url de l'article :
https://www.secourspopulaire.fr/au-benin-un-programme-pour-lutter-contre-la-malnutrition-infantile
Share
Top