[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Cameroun : quel dialogue de paix pour mettre fin aux tensions ?

Cameroun : quel dialogue de paix pour mettre fin aux tensions ?

 

Un lundi soir à Bamenda, principale ville du Cameroun anglophone. Les portes du dépôt de la compagnie d’autocars Vatican Express sont fermées, tout comme celles de cinq autres sociétés de transport de la ville.

N’importe quel autre jour, cinq cars longue distance au moins auraient été sur le point de prendre la route pour rejoindre les autres régions de ce pays à majorité francophone. Mais, une fois par semaine, la quasi-totalité des commerces et des services publics ferment leurs portes. Le lundi, les communes des deux régions anglophones du pays, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, se transforment en « villes mortes ».

L’appel au boycott a été lancé par une coalition de groupes de la société civile manifestant contre « l’oppression, la marginalisation et la privation » dont souffrent les anglophones. Ils demandent le retour à la Constitution fédérale d’avant 1972, époque à laquelle toute la partie ouest du pays était autonome.

En cette journée « ville morte », une compagnie d’autocars, Professional Drivers Express, brave l’interdiction. Cinquante passagers se sont entassés dans un car de 30 places qui doit slalomer entre les énormes nids de poule à l’extérieur du dépôt avant de partir en direction de la capitale, Yaoundé, située à huit heures de route.

Le trajet se déroulera sans incident presque jusqu’à la fin. À quelques kilomètres du palais présidentiel, le siège du pouvoir exécutif, un homme d’âge mûr se lève et déclare : « La lutte doit continuer. Si nous arrêtons maintenant, nous serons enterrés par la République. Les francophones renforceront leur domination ». Avant de se rasseoir, il lance une dernière mise en garde, accueillie par le silence des autres passagers : « Mais assurons-nous de ne pas finir morts ou en prison ! »

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici ou copiez collez le lien en fin d’article


Dernières news sur les conflits en cours (Vous pouvez proposer 1 news):

1 2 3 76

Voir les news plus anciennes

Auteur :
Mbom Sixtus, IRIN NEWS
Url de l'article :
http://www.irinnews.org/fr/analyses/2017/05/16/cameroun-quel-dialogue-de-paix-pour-mettre-fin-aux-tensions
Share
Top