[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Climat: un plan californien plus ambitieux, le Québec mis au défi

Climat: un plan californien plus ambitieux, le Québec mis au défi

Le Sénat en Californie a proposé cette semaine un nouveau système de plafond et d’échanges d’émissions de carbone plus ambitieux, mettant au défi le Québec et l’Ontario à faire de même ou à être laissé en plan.

Le Québec et la Californie sont reliés par un marché du carbone qui vient à échéance à la fin de 2020. L’Ontario a réalisé ses premières enchères de crédits d’émissions en mars et prévoit se relier au système du Québec et de la Californie en 2018.

Néanmoins, les deux provinces devront s’adapter aux réformes proposées par la Californie si elles veulent continuer à collaborer avec l’État après 2020, a indiqué Jessica Green, professeure en études environnementales à l’Université de New York, parlant de changements majeurs.

Un système de plafond et d’échanges pour les crédits de carbone permet aux entreprises d’acheter des droits d’émissions de gaz à effet de serre.

Le nouveau programme californien – qui n’a pas encore été adopté – comporte une augmentation du prix minimum pour une tonne de dioxyde de carbone ou l’équivalent en gaz à effet de serre à 20 $ US, et crée un plafond de 30 $ US. Chaque année, le prix minimum grimperait de 5 $ US, et le plafond augmenterait de 10 $ US.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici ou copiez collez le lien en fin d’article


Auteur :
GIUSEPPE VALIANTE, La presse canadienne
Url de l'article :
http://www.lapresse.ca/environnement/politique-verte/201705/03/01-5094471-climat-un-plan-californien-plus-ambitieux-le-quebec-mis-au-defi.php
Share
Top