[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Les candidats à la présidentielle 2017 autorisés au copier coller

Les candidats à la présidentielle 2017 autorisés au copier coller

Emmanuel Macron vient de passer de « en marche » à « La France en Marche  » sauf que c’est tout simplement le nom d’un autre partit politique celui de François Vigne également candidat aux présidentielles 2017.
Un simple copier-coller qui peut avoir des conséquences.

Nous lui proposons de reprendre en intégralité le pacte de solidarité et de développement durable proposé par Coordination Sud et ses membres. Oui, tous les candidats à la présidentielle 2017 peuvent faire du copier coller et s’approprier ce sujet.

Coordination SUD et ses membres mobilisés pour la présidentielle 2017

Multiplication des crises politiques et des conflits, des catastrophes écologiques, augmentation massive des inégalités mondiales du fait de modèles de croissance économique non durables, poussée populiste en Europe et dans le reste du monde qui brouille un système de gouvernance mondiale déjà largement perfectible, amplification du réchauffement climatique qui a fait de 2016 l’année la plus chaude jamais enregistrée sur terre… Si, de toute évidence, le contexte international actuel inquiète les acteurs du développement durable, des moyens d’actions et des cadres légaux existent, les initiatives associatives et citoyennes se multiplient. Des politiques de solidarité et de développement durable réellement ambitieuses permettront de relever l’ensemble ces défis à l’échelle mondiale.

A trois mois d’échéances électorales importantes en France, Coordination SUD a choisi interpeller les candidat-e-s aux élections présidentielle et législatives autour de 4 enjeux qui nous paraissent essentiels pour répondre à ces défis. Ces propositions ont été présentées le 19 janvier pour qu’un pacte de solidarité et de développement durable soit placé au cœur du prochain quinquennat.

bloc-marqeurs

Pour que la France tienne enfin ses engagements internationaux et refasse de la solidarité une réelle priorité de sa politique étrangère, nous demandons en premier lieu aux candidat.e.s de mettre en place une feuille de route nationale pour la mise en œuvre des 17 objectifs de développement durable. Bien que ces objectifs universels et ambitieux aient été approuvés par la France devant la communauté internationale, nous rappelons qu’aucune stratégie de mise en œuvre n’aura été élaborée par le gouvernement, ce plus d’un an après leur adoption par les Etats membres des Nations unies.

bloc-marqeurs3

De plus, Coordination SUD demande que la France réponde enfin à son engagement de consacrer 0.7% de son revenu national brut à l’aide publique au développement (APD) à l’issue du prochain quinquennat, en prévoyant un rééquilibrage entre prêts et dons pour que l’APD profite prioritairement aux pays les moins avancés.

bloc-marqeurs2

Coordination SUD proposera également aux candidat.e.s de renforcer le portage institutionnel de la solidarité internationale en créant un ministère de plein droit en charge des questions de développement, et demandera que la France poursuive les initiatives multilatérales relatives aux respect des principes humanitaires, à l’accès et aux conditions d’intervention du personnel humanitaire.

bloc-marqeurs4

Enfin, la réponse aux grands défis actuels nécessitera la mobilisation pleine et entière de tous les acteurs. Le rôle incontournable des ONG de solidarité internationale doit non seulement être reconnu par l’Etat, mais Coordination SUD demandera également aux candidat.s. des engagements concrets pour renforcer les marges de manœuvre des ONG et valoriser leurs contributions aux programmes de terrain et à l’élaboration des politiques. Pour que les ONG françaises bénéficient de moyens d’actions comparables à ceux des autres pays de l’OCDE, Coordination SUD demande que le montant d’APD transitant par les ONG passe de 200 millions d’euros à 1 milliard d’euros entre 2017 et 2022.

Coordination SUD appellera donc les candidat-e-s à s’engager résolument sur ces quatre volets afin de rendre la politique portée par la France plus juste et plus solidaire, en faisant du développement durable et de la solidarité internationale deux priorités de son action.

 

Bien sur si nous avons commencer cet article par un petit clin d’œil
à Emmanuel Macron il est évident qu’il s’adresse à l’ensemble des candidats

Enregistrer

Enregistrer

Auteur :
Portail Humanitaire
Url de l'article :
http://www.coordinationsud.org/wp-content/uploads/manifeste-elections2017-vf-SOUS-EMBARGO.pdf
Share

Laisser un commentaire

Top