[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Etats-Unis-Russie, l’urgence d’un dialogue

Etats-Unis-Russie, l’urgence d’un dialogue

Donald Trump subit aujourd’hui de très fortes pressions pour abandonner son projet de rapprochement avec Moscou. Une dérive dangereuse

L’incertitude s’aggrave sur l’un des fronts les plus brûlants de notre époque. Le nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump, avait affiché pendant sa campagne électorale une ferme volonté d’améliorer les relations de son pays avec la Russie. Or, il subit aujourd’hui de très fortes pressions pour abandonner son projet, comme en ont témoigné cette semaine deux coups de théâtre: la démission, lundi, de son conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn, jugé trop accommodant avec le Kremlin; et la déclaration, mardi, de son porte-parole Sean Spicer sur la nécessité d’un retour de la Crimée dans le giron ukrainien.

Les changements de gouvernement représentent aux Etats-Unis comme ailleurs des occasions précieuses de débloquer des situations. Le prédécesseur de Donald Trump, Barack Obama, avait lui-même essayé de profiter de son arrivée au pouvoir, il y a huit ans, pour «remettre à plat» certains dossiers, dont – déjà! – l’imbroglio russe. Sa tentative avait malheureusement buté sur une contradiction: Washington prétendait encore étendre son influence en Europe de l’Est, alors que Moscou avait retrouvé des ambitions de grande puissance, dont celle de se réserver un pré carré dans la région.

L’Ukraine a été pour son malheur le théâtre principal de cette opposition. Le Kremlin a été outré de voir l’administration américaine empiéter sur une terre aussi proche géographiquement et historiquement de la Russie. L’administration américaine a été secouée par la résistance du Kremlin, qui a réagi en annexant la Crimée et en soutenant une guerre dans le Donbass.

Cet antagonisme sur l’Ukraine est à l’origine de l’extrême tension qui règne actuellement entre les deux pays. Mais il ne paraît pas irrémédiable. Il n’est pas de ceux que les idéologies de deux régimes ou les aspirations profondes de deux Etats rendent définitifs. Et à ce titre, il peut être résolu par un retour au dialogue, pour autant qu’un minimum de bonne volonté et de courage anime les deux parties.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en voir la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article

Auteur :
Le Temps
Url de l'article :
https://www.letemps.ch/opinions/2017/02/15/etatsunisrussie-lurgence-dun-dialogue
Share
Top