[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Film : « Dis-leur que j’existe », le combat du peuple sahraoui

Film : « Dis-leur que j’existe », le combat du peuple sahraoui

« Dis leur que j’existe » un film documentaire bouleversant, le combat d’un peuple, le peuple sahraoui, en lutte pour exister dignement, librement.
Un film sur la situation de prisonniers politiques sahraoui dans les lieux de torture et détention au Maroc et dans les territoires occupés.
Un témoignage bouleversant de Claude Mangin, épouse et porte parole de ce combat à coté de son mari Naâma Asfari, de leur libération ainsi que divulgation de cette réalité, d’un conflit long de 40année.
par Giulia Inés Maggi

Pour rappel:

Le Sahara occidental est considéré par les Nations unies comme un territoire non autonome tel que défini à l’article 73 de la Charte des Nations unies. Il est en outre occupé par le Royaume du Maroc depuis 1975. Une occupation illégale, le Maroc n’étant pas reconnu par les Nations unies comme la puissance administrante. En situation d’occupation, comme en Palestine, le droit international humanitaire s’applique et notamment les Conventions de Genève.

Les 24 Sahraouis condamnés dans le cadre du procès de Gdeim Izik sont des personnes protégées au sens de l’article 4 de la quatrième Convention de Genève et devraient en tant que telles se voir appliquer le droit international humanitaire.

Jusqu’à présent et en violation des nombreuses résolutions de l’Assemblée Générale et du Conseil de sécurité des Nations Unies, le Royaume du Maroc refuse de reconnaître au Sahara occidental le statut de territoire non autonome. Au contraire, il a illégalement annexé le territoire, le considérant comme une province marocaine.

En conséquence, le Maroc rejette l’application du droit international humanitaire sur ce territoire, bien qu’il soit partie aux Conventions de Genève. Toute référence à l’occupation marocaine expose son auteur à des poursuites judiciaires et à des mesures de rétorsion pouvant aller jusqu’à la torture.

Plus d’information sur le site de l’ACAT: acatfrance.fr/communique-de-presse/la-femme-du-militant-sahraoui-naama-asfari-refoulee-du-maroc

Auteur :
SEMOULIN
Url de l'article :
http://egrainedimages.com/dis-leur-que-jexiste/
Share
Top