[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / La France examinée par l’ONU : ATD Quart Monde rappelle que la pauvreté constitue une atteinte aux droits de l’homme.

La France examinée par l’ONU : ATD Quart Monde rappelle que la pauvreté constitue une atteinte aux droits de l’homme.

Ce 15 janvier, 117 pays réunis à Genève devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU ont examiné l’état des droits de l’homme en France par rapport à ses engagements internationaux. Ils ont fait des recommandations à la France pour une meilleure effectivité de ces  droits dans notre pays.

 

Précédemment à cet examen, ATD Quart Monde avait apporté une contribution écrite  et échangé avec les représentants des autres Etats, afin de porter à leur connaissance ses préoccupations pour les personnes qui vivent dans l’extrême pauvreté. Les axes proposés par ATD Quart Monde ont été soutenus par la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

ATD Quart Monde se réjouit que de nombreux pays, dans la logique de l’Objectif Développement Durable 1 « éliminer l’extrême  pauvreté et la faim », aient été sensibles aux violations des droits de l’homme que constitue l’extrême pauvreté, en osant faire à la France des recommandations, ce qui témoigne d’un intérêt pour notre pays et une confiance dans sa capacité à se réformer.
Ainsi, l’Allemagne,  le  Kazakhstan, à l’instar du Portugal ou de la Belgique, demandent à la France de préciser quelles mesures le Gouvernement envisage de prendre pour améliorer les conditions de logement pour les personnes défavorisées ; ces conditions ayant un impact important sur les droits humains des populations les plus démunies. Le Portugal  recommande d’établir un plan national d’action pour le logement afin de rendre accessible un nombre suffisant de logements aux plus pauvres. Aujourd’hui 55 000 familles reconnues prioritaires DALO (Droit au Logement Opposable), sont en attente d’un logement … parfois depuis  10 ans. En 2016, on estime à 3,8 millions le nombre des «  mal-logés » ou sans logement.
Le Portugal, l’Afrique du Sud, la Belgique, les Maldives demandent d’améliorer et de simplifier l’accès aux droits quand aujourd’hui plus d’un tiers des bénéficiaires de droits n’y accèdent pas, les procédures d’obtentions des minima sociaux et de pallier aux  difficultés administratives liées à l’accès aux protections sociales.

Plusieurs pays, à l’instar de la Hongrie, comme le Portugal, le Timor Oriental, le Congo, la Moldavie, la Slovaquie, l’Azerbaïdjan, le Serbie, le Honduras, demandent à la France de prendre des mesures pour promouvoir une véritable culture d’égalité et de tolérance en particulier à travers le droit à l’éducation, quelle que soit l’origine sociale.

ATD Quart Monde espère que la France acceptera les recommandations citées ci-dessus et mettra en place des mesures afin de les suivre, en particulier celles concernant le droit au logement, le droit à l’éducation des enfants les plus pauvres, et la simplification de l’accès aux droits pour mettre fin au « non recours ». Le Mouvement ATD Quart Monde suivra avec attention la mise en œuvre  de ces mesures pour rendre les droits de l’homme effectifs pour tous au nom du principe d’égale dignité. 

[…]

Cet article vous intéresse ? 


Dernières news sur les plaidoyers (Vous pouvez proposer 1 news sur ce sujet):

1 2 3 26

Voir les news plus anciennes

Share
Top