[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / GAMBIE : Les leçons à tirer du départ de Yahya Jammeh

GAMBIE : Les leçons à tirer du départ de Yahya Jammeh

 

Le départ inattendu de Yahya Jammeh, ce samedi 21 janvier, 1 mois vingt jours après avoir été vaincu à la Présidentielle, est riche en enseignements pour la Cedeao et pour l’Afrique toute entière.

Profitant de la taille très limitée de la superficie de son pays et du manque d’enjeux géostratégiques véritables, Yahya s’est comporté en autoritaire, pour ne pas dire dictateur.

Il a instauré un climat de terreur avec la répression d’opposants, leur mise à mort, le bâillonnement de la presse et la mainmise sur l’économie nationale, avec en toile de fond, des trafics en tous genres, y compris du bois de la forêt sénégalaise.

Aujourd’hui qu’une ère de liberté et de démocratie souffle sur la Gambie, il est important de savoir que la première leçon à en tirer est que la dictature ne séduit plus personne. Régner par la peur a été une recommandation de Machiavel dans « Le Prince ». Les Chefs d’Etats africains ont fait de cette publication leur livre de chevet. Mais c’est aujourd’hui la fin de l’ère des dictatures.

La démocratie est triomphante avec, bien sûr ses imperfections comme le libertinage et les excès en tous genres, y compris dans la création de partis politiques.

Du coup, les présidents africains ont maintenant intérêt à entrer dans les rangs en s’amendant davantage pour un respect strict des libertés publiques et individuelles, mais surtout des Constitutions.

Jammeh est parti et a emporté avec lui, la dernière résistance du despotisme béat, impuni. C’est aujourd’hui la volonté des peuples qui va s’imposer, même si de temps en temps, les réflexes autoritaires voient le jour même dans des pays comme le Sénégal où la démocratie règne en maître depuis belle lurette.

Cet enseignement des évènements en Gambie va de pair avec le fait que l’organisation sous régionale, en l’occurrence la Cedeao, a gagné en maturité. Elle a su faire preuve de fermeté, de compétence et de flexibilité dans la gestion d’une crise où la finalité est le respect de la volonté du peuple gambien.

La Cedeao va davantage se faire respecter et pourrait en profiter pour renforcer ses mécanismes d’intégration à tous les niveaux.

La crise gambienne a aussi démontré que la force de réaction rapide de la Cedeao est vraiment opérationnelle. Les militaires nigérians, sénégalais, ghanéens, maliens et autres, ont travaillé la main dans la main. Ils ont démontré de réelles aptitudes de planification et d’opérationnalisation dans un esprit parfait de collaboration.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en voir la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article

Auteur :
Assane Samb et Rewmi
Url de l'article :
http://www.rewmi.com/gambie-lecons-a-tirer-depart-de-yahya-jammeh.html
Share
Top