[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / En Grèce, les réfugiés manquent de tout pour lutter contre l’hiver

En Grèce, les réfugiés manquent de tout pour lutter contre l’hiver

La Commission européenne a vivement critiqué les conditions de vie des migrants dans les îles grecques. Vivant sous des tentes, sans eau ni chauffage, ils sont confrontés à des températures polaires qui les mettent en danger de mort.

Les autorités grecques sous le feu des critiques. En raison de la vague de froid qui touche l’Europe depuis la fin de la semaine dernière, et qui a fait près de 60 morts, les milliers de réfugiés qui peuplent les camps de migrants du pays vivent dans des conditions particulièrement précaires.

Lundi, l’organisation Médecins sans Frontières a dénoncé la situation «préoccupante» de ces personnes bloquées dans les îles grecques, «vivant sous la tente dans des camps surpeuplés». Elle fustige «la négligence cynique des politiques des pays européens, aggravée par des températures glaciales et un manque de préparation à l’hiver [qui] a empiré une situation déjà insoutenable pour des milliers d’hommes, de femmes venus chercher une protection en Europe».

Dans un échange tendu au Parlement européen, le ministre grec de la politique migratoire, Yannnis Mouzalas, a concédé que les migrants vivaient dans des «conditions épouvantables» exacerbées par le froid et des chutes de neige à un niveau sans précédent à l’échelle nationale. Depuis quelques jours, le gouvernement grec subit de nombreuses critiques sur les conditions de vie dans les centres d’accueil de réfugiés. Installés dans des tentes, ils doivent endurer le vent glacial qui vient de Scandinavie, et tentent par tous les moyens de survivre.

Une vidéo qui alimente la polémique

Des vêtements enneigés sur le camp de Ristona.

Dans le camp surpeuplé de Moria, situé sur l’île de Lesbos, «plus de 2500 personnes vivent sous la tente, sans eau chaude ni chauffage, y compris des enfants, des femmes et des personnes handicapées», a affirmé Apostolos Veïzis, un responsable de Médecins sans Frontières, sur la radio Vima. C’est aussi le cas de «plus de 300 personnes» à Samos, plus au sud, tandis que la situation est aussi difficile pour les exilés à Kos, Leros et Chios, au vu de la vague de froid inhabituelle frappant la zone, avec des températures inférieures à zéro, a-t-il ajouté.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en voir la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article

Auteur :
Le Figaro
Url de l'article :
http://www.lefigaro.fr/international/2017/01/10/01003-20170110ARTFIG00279-en-grece-les-refugies-manquent-de-tout-pour-lutter-contre-l-hiver.php
Share
Top