[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Guerre en Ukraine de l’Est : les facteurs clés qui expliquent la nouvelle escalade

Guerre en Ukraine de l’Est : les facteurs clés qui expliquent la nouvelle escalade

La situation à Avdiyivka a commencé à se détériorer le 29 janvier. Avdiyivka est une ville qui se trouve sous le contrôle de l’armée ukrainienne, mais très près de la ligne de contact et à 6 km au nord de Donetsk. Selon les données officielles, depuis le début de l’escalade, 13 militaires ukrainiens ont été tués et 93 blessés. Il y a aussi des victimes parmi les civils : 8 personnes ont été tuées. Les bombardements intenses des séparatistes ont endommagé l’infrastructure d’Avdiyivka : la ville est resté sans eau, sans chauffage, sans électricité. Les Forces armées ukrainiennes ont répondu par les tirs sur Donetsk et ses banlieues. Plus tard, la situation s’est aggravée aussi près de Marioupol, Mariyinka, Opytne, Pisky, Popasna… L’OSCE a déclaré que le nombre des bombardements avait augmenté et que le nombre de violations du cessez-le-feu avait battu tous les records à l’intérieur du triangle Avdiyivka-Yasynouvata- aéroport de Donetsk à partir du 29 janvier. 

Nous avons essayé de réunir des raisons principales pour expliquer cette escalade.

Raisons globales

Les jeux militaires russes. Les forces armées russes et pro-russes ont provoqué la guerre dans le Donbass au printemps 2014 en réponse au succès des manifestations sur Maidan. Depuis ce moment, la Russie encourage le mouvement séparatiste dans le Donbass. Même une structure aussi prudente que la Cour pénale internationale a reconnu « l’existence d’un conflit armé international » à l’est de l’Ukraine, c’est-à-dire la présence russe. Cette présence a conduit à des sanctions que les États-Unis et l’Europe ont introduites contre la Russie. Cependant, la Russie s’obstine à croire que son intérêt à l’affaiblissement de l’État ukrainien par le maintien du conflit permanent à l’est du pays est plus important que les sanctions. Le Kremlin continue d’utiliser la situation dans le Donbass comme un levier de pression sur la politique intérieure ukrainienne pour épuiser les Ukrainiens, diviser l’opinion publique et affaiblir le pouvoir pro-occidental actuel.

Les Accords de Minsk sont remis à la question. Cette escalade s’est produite au moment où la confiance portée aux Accords de Minsk était la plus faible. Les Accords de Minsk n’ont jamais été très populaires en Ukraine (ils prévoient des amendements à la Constitution pour attribuer plus de pouvoir aux autorités locales et réaliser les élections locales dans le Donbass avant que l’Ukraine ne rétablisse son contrôle sur la frontière russo-ukrainienne), cependant la politique officielle ukrainienne est de respecter ces accords, mais en faisant passer la sécurité avant la politique. Pour les Russes, la situation est plus compliquée, car si le processus de Minsk s’avère improductif, la perspective de la levée des sanctions sera encore plus fantôme. Donc, Moscou préfère obtenir des conditions plus intéressantes. Cependant, l’expérience du passé (Minsk-1 en septembre 2014 et Minsk-2 en février 2015) prouve que la Russie et ses marionnettes provoquent délibérément une escalade avant les nouveaux accords (Ilovaysk avant Minsk-1 et Debaltseve avant Minsk-2) pour faire passer ses conditions, en utilisant comme d’habitude la méthode de « la paix forcée ».

Lire la suite de l’article

 

Voir également la fiche pays UKRAINE
C'EST ICI

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Auteur :
Ukraine Crisis Média Center
Url de l'article :
http://uacrisis.org/fr/52517-avdiyivka-ukraine-de-l-facteurs-cles-expliquent-nouvelle-escalade
Share

Laisser un commentaire

Top