[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Haïti: Ottawa versera 6 millions pour lutter contre le choléra

Haïti: Ottawa versera 6 millions pour lutter contre le choléra

1326821-quelque-10-000-morts-800
En date du mois dernier, seules la France et la Corée du Sud avaient promis chacune 1 million pour lutter contre le choléra en Haïti.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, ARCHIVES LA PRESSE

À deux jours du septième anniversaire du tremblement de terre en Haïti, le Canada promet 6 millions sur deux ans pour lutter contre l’épidémie de choléra qui a fauché 10 000 vies depuis que des Casques bleus ont introduit la maladie dans le pays, en 2010. L’ambassadeur du Canada à l’Organisation des Nations unies (ONU) invite les États membres à emboîter rapidement le pas pour corriger «une situation exceptionnelle qui exige une réponse exceptionnelle».

L’annonce coïncide avec la publication dans La Presse la semaine dernière d’un grand dossier sur l’épidémie de choléra, pour laquelle l’ONU a reconnu en décembre, près de sept ans après les premières victimes, une responsabilité morale et offert ses excuses au peuple haïtien, promettant du même coup 400 millions pour éradiquer la maladie.

Ces 400 millions, ce sont les gouvernements des pays membres qui doivent les avancer, et cela, sur une base volontaire.

Dans une entrevue accordée à La Presse en décembre, le Dr David Nabarro, conseiller spécial du secrétaire général des Nations unies pour le développement durable et responsable du dossier du choléra en Haïti, avait promis d’être «implacable» dans son effort pour convaincre les États membres de mettre la main dans leur poche. «On n’a pas du tout d’argent», avait-il admis.

En date du mois dernier, seules la France et la Corée du Sud avaient promis chacune 1 million. Le don du Canada, officialisé en début de semaine dernière et annoncé à La Presse hier, vient de quadrupler la mise.

«Le Canada est vu comme étant un des leaders dans l’aide humanitaire auprès d’Haïti. Pour nous, c’est important de montrer l’exemple et de s’assurer qu’on puisse inspirer les autres pays donateurs à contribuer à cette nouvelle approche de l’ONU», explique l’ambassadeur Marc-André Blanchard, joint à New York.

Du progrès malgré les défis

Reste qu’on est loin du compte. Comment convaincre les États membres de donner de l’argent dans un contexte de lassitude, alors que, comme l’expliquait à La Presse Philip Alston, rapporteur spécial de l’organisation sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme, «les gouvernements estiment qu’ils ont dépensé beaucoup d’argent en Haïti et que ç’a été gaspillé»?

«On peut dire que malgré tous les défis, il y a eu des progrès. Le fait que les choses ne s’améliorent pas du jour au lendemain ne veut pas dire qu’il faut arrêter de croire en l’avenir du pays. Il y a toujours trop de personnes affectées qui dépendent de notre appui», affirme M. Blanchard.

Il va plus loin. «Étant donné la responsabilité collective de l’ONU face à cette crise en Haïti, le Canada est d’avis que si les contributions volontaires sont insuffisantes, le plan de réponse au choléra de l’ONU devrait être financé par les contributions statutaires des États membres. Cette situation-là est une situation exceptionnelle et elle exige une réponse exceptionnelle des Nations unies. Pour résoudre la situation, ça va prendre des investissements qui ont été évalués par l’Organisation des Nations unies à 400 millions. Dans le contexte où les pays donateurs arriveraient à une somme inférieure, le Canada va déployer tous ses efforts pour s’assurer que les sommes manquantes soient puisées à même le budget des Nations unies.»

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en voir la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article.
Auteur :
Gabrielle DUCHAINE et la Presse
Url de l'article :
http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201701/09/01-5058039-haiti-ottawa-versera-6-millions-pour-lutter-contre-le-cholera.php
Share
Top