[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Holi, l’Inde en folie

Holi, l’Inde en folie

© Philippe Bourseiller/GEO

Chaque équinoxe de printemps, les fêtes de Holi entraînent l’Inde dans une transe collective et multicolore. Dans les villes sacrées de l’Uttar Pradesh, ces festivités sont les plus folles. Le photographe Philippe Bourseiller s’y est plongé.

Ces jours-là, autour de l’équinoxe de printemps, en Inde, les pistolets sont chargés d’eau colorée. On se munit aussi de poudre bleue, verte ou rouge… Résultat : une explosion – pacifique – de joie, rythmée par des danses, des chants et des processions qui emportent une marée humaine dans les villes et les campagnes. Pour célébrer Holi, on s’asperge de couleurs, on se poursuit, on s’attrape, et on rit beaucoup, jusque dans les temples, où les prêtres bénissent la foule à grands jets d’eau colorée. Cette fête, l’une des plus anciennes de l’hindouisme, fascine Philippe Bourseiller qui s’est rendu dans l’Uttar Pradesh pour y assister en 2013 et y retourne depuis chaque année, afin de préparer un livre.

GEO : A quoi correspond cette fête pour les Indiens ?

Philippe Bourseiller : Elle symbolise d’abord le retour du printemps et de la fertilité. Dans l’Etat très traditionaliste de l’Uttar Pradesh, les paysans célèbrent ainsi le travail accompli pour la dernière moisson d’hiver par de grands feux de joie et font des offrandes aux dieux pour favoriser les semailles et les récoltes à venir. Mais Holi a aussi une forte dimension religieuse : ces feux font référence à l’histoire du méchant roi Hiranyakashipu qui voulut tuer son propre fils, Prahlada. Exigeant que chacun se prosterne devant lui, le despote ne supportait pas que son enfant lui préfère l’adoration de Vishnou. Le roi demanda l’aide de sa sœur, Holika, qui avait le don de ne pas craindre les flammes, pour faire périr Prahlada dans un brasier. Mais sa dévotion sauva le jeune homme, tandis que Holika fut anéantie. La fête a gardé le nom de cette tante indigne punie par les dieux.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article


Dernières news sur les thèmes divers en cours (Vous pouvez proposer 1 news):

1 2 3 36

Voir les news plus anciennes

Auteur :
Philippe Bourseiller et Geo
Url de l'article :
http://www.geo.fr/photos/reportages-geo/holi-l-inde-en-folie-161013
Share
Top