[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Iraq: la reprise de Mossoul ne signifie pas la fin de la crise humanitaire, selon l’ONU

Iraq: la reprise de Mossoul ne signifie pas la fin de la crise humanitaire, selon l’ONU

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a qualifié lundi la reprise de la ville de Mossoul, en Iraq, « d’étape importante dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent » mais tout reste à faire sur le plan humanitaire, prévenu les agences onusiennes.

Dimanche, le gouvernement iraquien a officiellement annoncé la reprise de Mossoul des mains de l’organisation terroriste Etat Islamique en Iraq et au Levant à l’issue d’une opération militaire qui aura duré près de neuf mois.

« Le Secrétaire général rend hommage au peuple et au gouvernement iraquiens pour leur courage, leur détermination et leur persévérance », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse. « Il présente également ses sincères condoléances pour les pertes en vies humaines et souhaite un prompt rétablissement aux blessés ».

Le porte-parole a indiqué que les Nations Unies seront aux côtés du gouvernement iraquien pour l’accomplissement des tâches à venir visant à créer « les conditions nécessaires au retour volontaire, sécurisé et digne des communautés déplacées, à la rétablir l’état de droit dans les zones libérées, à prévenir une résurgence de la violence et établir les responsabilités dans toutes les violations commises ».

La crise humanitaire n’est pas terminée (OCHA)

Depuis le début de la campagne militaire visant à reprendre Mossoul, 920.000 civils ont fui leurs foyers, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) qui estime que près de 700.000 personnes sont toujours déplacées, dont près de la moitié vivent dans 19 camps d’urgence.

« C’est un soulagement de savoir que la campagne militaire à Mossoul se termine. Les combats peuvent être terminés, mais la crise humanitaire ne l’est pas », a déclaré dimanche la Coordonnatrice humanitaire pour l’Iraq, Lise Grande, dans un communiqué de presse.

OCHA souligne que les nombreuses personnes qui ont fui Mossoul ont tout perdu. « Ils ont besoin d’abris, de nourriture, de soins de santé, d’eau, d’assainissement et de kits d’urgence», a souligné Mme Grande. « Les niveaux de traumatismes que nous voyons sont parmi les plus élevés. Ce que les gens ont connu est presque inimaginable ».

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article


Dernières news sur les conflits en cours (Vous pouvez proposer 1 news):

1 2 3 75

Voir les news plus anciennes

Auteur :
Nations Unies
Url de l'article :
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=39800#.WWSdfYTyjcc
Share
Top