[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Iraq : l’ONU craint une nouvelle vague de déplacements avec l’intensification des combats à Mossoul et Hawiga

Iraq : l’ONU craint une nouvelle vague de déplacements avec l’intensification des combats à Mossoul et Hawiga

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué vendredi qu’il coordonnait ses efforts avec ses partenaires pour faire face à un éventuel déplacement massif d’habitants de la partie ouest de Mossoul, que les forces iraquiennes cherchent à reprendre des mains du groupe terroriste l’Etat islamique d’Iraq et du Levant (EIIL/Daech).

« Environ 250.000 Iraquiens pourraient fuir leur domicile avec l’escalade prévue du conflit dans la partie ouest de Mossoul qui est densément peuplée », a déclaré un porte-parole du HCR, Matthew Saltmarsh, lors d’un point de presse à Genève.

Les opérations militaires contre l’EIIL ont commencé le 17 octobre dernier et la partie est de Mossoul est désormais sous le contrôle du gouvernement.

M. Saltmarsh a indiqué que le HCR avait sept camps achevés et deux en construction. L’agence onusienne est actuellement en mesure de fournir un abri à environ 11.000 familles, soit 66.000 personnes, dans le cadre des opérations dans la région de Mossoul. Ce chiffre devrait atteindre 20.000 familles, soit 120.000 personnes, à court terme.

L’agence pour les réfugiés continue de chercher des terrains pour de nouveaux camps, zones d’accueil et zones de transit, afin d’aider les personnes plus proches de Mossoul.

À la fin du mois de mars, le gouvernement iraquien, en collaboration avec le HCR et ses partenaires, pourrait accueillir 41.155 familles, soit près de 247.000 personnes, dans des camps et des sites d’urgence.

Environ 161.178 personnes ont été déplacées de Mossoul et de ses environs depuis que l’offensive militaire a commencé en octobre, mais près de 30.000 d’entre elles sont revenues chez elles.

Le HCR aide également un nombre croissant de personnes fuyant Hawiga, à 130 km au sud-est de Mossoul, en raison de la détérioration des conditions de vie et de l’intensification attendue des opérations militaires.

L’agence onusienne estime que près de 114.000 personnes pourraient être déplacées de Hawiga. Depuis août 2016, plus de 82.000 personnes ont fui la ville.

L’appel de fonds du HCR pour 2016 qui s’élève à 196 millions de dollars est financé à hauteur de 57%. Pour 2017, le HCR a besoin 578 millions de dollars pour ses opérations d’assistance auprès des déplacés iraquiens de la région de Mossoul.

Auteur :
Nations Unies
Url de l'article :
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=38907#.WJhV3lXhC1s
Share
Top