[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Journée internationale du cancer pédiatrique 15/2, l’association GFAOP agit en Afrique

Journée internationale du cancer pédiatrique 15/2, l’association GFAOP agit en Afrique

Le 15 février aura officiellement lieu la Journée internationale du cancer de l’enfant.
Une journée pour réveiller les consciences et appeler à la mobilisation générale, même si celle-ci devrait se maintenir tout au long de l’année. En effet, le cancer est la deuxième cause de mortalité chez l’enfant, 160 000 enfants sont touchés par le cancer chaque année dans le monde et 8 sur 10 d’entre eux  vivent dans des pays défavorisés, particulièrement en Afrique où ce fléau fait  de très nombreuses victimes. Il est donc urgent de faire savoir que cette maladie peut être également soignée en Afrique  où elle cause des ravages car dans ces pays  les populations ont des difficultés d’accès aux soins et le personnel soignant reste encore peu nombreux et insuffisamment formé.

C’est à quoi le Groupe Franco Africain d’Oncologie Pédiatrique travaille depuis 15 ans. Fondée en 2000 par le Professeur Jean Lemerle, cette association médicale a été créée autour de l’idée fondatrice que « Les enfants africains atteints de cancer pouvaient être traités avec succès dans leur pays par des équipes africaines». Les moyens pour y parvenir sont :

•   L’aide à la mise en place d’unités de soins
•   La formation du personnel médical et paramédical,
•   La mise au point de protocoles et l’envoi de médicaments
•   L’accompagnement des familles et la création de Maisons des parents
•   La sensibilisation des autorités, des professionnels, du grand public pour une meilleure prise en charge.

Le GFAOP a fait la preuve de l’efficacité de son soutien et est devenu l’organisme de référence en matière de prise en charge du cancer pédiatrique en Afrique : ce sont plus de 7500 enfants qui ont déjà été soignés en Afrique avec des taux de guérison qui peuvent atteindre 54 à 70% selon les types de cancer et plus de 200 personnes (médecins et infirmiers) formées à l’oncologie pédiatrique et travaillant en réseau. Une volonté et des objectifs réaffirmés en novembre dernier par le GFAOP lors de sa réunion annuelle  à l’hôpital Trousseau, qui a vu la validation de son plan de développement à 5 et 10 ans avec notamment l’objectif de soigner encore plus d’enfants  et d’atteindre les 25% d’enfants soignés dans les 17 pays, du Maghreb et d’Afrique francophone Sub-saharienne où se situent des unités d’oncologie pédiatriques membres du GFAOP.

En 2016, le GFAOP a signé un partenariat avec Expertise France et a reçu en fin d’année le soutien précieux de l’Institut Curie, qui rejoint ainsi le Centre de lutte contre le Cancer Gustave Roussy dans son soutien à l’association. De ce fait, le GFAOP réunit, autour et au profit des 19 équipes africaines, les 2 plus grands Centres de Lutte Contre le Cancer français.

Enregistrer

Auteur :
Corinne Chalvon Demersay - GFAOP
Url de l'article :
http://www.gfaop.org/
Share

Laisser un commentaire

Top