[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / «Journée sans immigrés» à Washington, des dizaines de restaurants fermés

«Journée sans immigrés» à Washington, des dizaines de restaurants fermés

Quelque 11 millions de clandestins vivent aux États-Unis... (PHOTO REUTERS)

Quelque 11 millions de clandestins vivent aux États-Unis et les sans-papiers représentaient 9% des employés du secteur de l’hôtellerie et de la restauration en 2014.

PHOTO REUTERS

«Diversité», «solidarité, «les immigrés nourrissent l’Amérique»: sur les devantures de plusieurs dizaines de restaurants fermés à Washington, des pancartes expliquent pourquoi ils font grève jeudi lors d’une «Journée sans immigrés», initiative rare en protestation contre les politiques anti-immigration du président Donald Trump.

«Nous sommes trois fils d’immigrés», expliquent, sur une affichette collée sur une porte fermée, les fondateurs de Sweetgreen, une chaîne de bars à salade qui a décidé de clore ses 18 restaurants dans la capitale américaine.

«Nous soutenons le droit de nos employés à faire entendre leur voix en démocratie», poursuit le texte apposé sur la porte d’un établissement, à une quinzaine de minutes à pied de la Maison-Blanche, que lit attentivement Edward Burger.

«C’est une bonne idée. Cette question des immigrés et de l’hospitalité des États-Unis est terriblement importante, pour eux comme pour nous. Il faut défendre leurs droits», confie ce médecin américain à la retraite âgé de 84 ans.

C’est dans un bastion démocrate – Washington a voté à plus de 90% pour Hillary Clinton à la présidentielle – que vient de s’installer Donald Trump.

Ses déclarations contre les immigrés et les musulmans, son décret anti-immigration très controversé et actuellement suspendu par la justice ainsi qu’une vague d’arrestations et d’expulsions la semaine dernière, ont provoqué ce mouvement spontané de grève qui a pris de l’ampleur à Washington à la faveur du bouche à oreille.

«Les immigrés nourrissent l’Amérique» 

«Monsieur le président, sans nous et sans notre soutien, ce pays est paralysé»: du Pentagone jusque dans les quartiers à majorité hispanique, en passant par les rues commerciales proches de la Maison-Blanche et du Capitole, ce même mot d’ordre a motivé la fermeture de quelque 70 restaurants jeudi, dont certaines des plus célèbres tables de la capitale.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en voir la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article

Auteur :
ELODIE CUZIN Agence France-Presse Washington et La Presse
Url de l'article :
http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201702/16/01-5070221-journee-sans-immigres-a-washington-des-dizaines-de-restaurants-fermes.php
Share
Top