[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / L’Europe favorise les investissements dans les énergies renouvelables en Afrique

L’Europe favorise les investissements dans les énergies renouvelables en Afrique

Bruxelles, le 4 mars 2017

 

La Commission européenne poursuit son rôle moteur au sein de l’Initiative de l’Afrique pour les énergies renouvelables, dans le cadre de ses efforts pour la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Accord de Paris sur le changement climatique.

Le 4 mars 2017, M. Neven Mimica, commissaire pour la coopération internationale et le développement, a annoncé à Conakry, en Guinée, lors de la deuxième réunion du conseil d’administration de l’initiative africaine pour les énergies renouvelables, la préparation de 19 nouveaux projets, susceptibles de générer 4.8 milliards d’euros d’investissements au total et 1.8 gigawatts des énergies renouvelables en Afrique.

L’Union européenne contribuera à ces projets à titre indicatif, à hauteur de 300 millions d’euros qui devraient mobiliser des investissements à hauteur de 4.8 milliards d’euros au total. L’Union européenne est un partenaire clé de l’Afrique en ce qui concerne la coopération en matière d’énergie durable.

 

  1. Mimica a déclaré à ce sujet: «En lançant ces 19 nouveaux projets, pour un montant de 4.8 milliards d’euros d’investissements, l’Union européenne tient ses promesses. Nous transformons nos promesses en projets concrets produisant des effets réels sur le terrain. Ce faisant, l’UE se positionne une fois de plus en première ligne pour soutenir le continent africain en matière de promotion des énergies renouvelables en vue de l’amélioration de l’accès des citoyens africains à l’énergie».

 

Cette nouvelle aide contribuera à la réalisation des objectifs de l’UE à l’horizon 2020: faire en sorte que 30 millions de personnes supplémentaires aient accès aux énergies durables, économiser 11 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an et aider à la production de 5 gigawatts à partir de sources d’énergies renouvelables en Afrique. Ces objectifs représentent à eux seuls la moitié de l’objectif général de l’initiative africaine pour les énergies renouvelables, étant donné que la finalité première de l’IAER est d’atteindre 10 gigawatts de capacité nouvelle de production d’énergie à partir de sources d’énergies renouvelables en Afrique d’ici 2020 et de mobiliser le potentiel africain pour produire au moins 300 gigawatts à partir de sources d’énergies renouvelables d’ici 2030. Le fonds de développement de l’UE pour l’énergie renouvelable en Afrique sub-saharienne pour la période 2014-2020 s’élève approximativement à 27 millions d’euros.

 

La Commission européenne, les États membres de l’UE et les établissements financiers de l’Union se sont engagés à appuyer l’IAER au moyen d’instruments et de mécanismes financiers déjà en place. En font partie la facilité d’investissement pour l’Afrique, l’initiative de financement de l’électrification (ElectriFi), ainsi que les nouvelles possibilités qui seront mises à disposition dans le cadre du futur plan d’investissement extérieur afin de mobiliser les investissements dans le domaine des énergies renouvelables qui libèreront le potentiel de l’Afrique et amélioreront les conditions de vie de millions de personnes.

 

Contexte

L’initiative africaine pour les énergies renouvelables (IAER) est une initiative de l’Union africaine, lancée et dirigée par l’Afrique. Elle a pour objectif d’exploiter les abondantes ressources en énergie renouvelable que possède le continent afin d’aider les pays africains à étayer leurs stratégies en matière de développement et d’effectuer une transition rapide vers un développement économique à faible taux d’émission de carbone. Ce faisant, l’initiative améliorera l’accès à une énergie durable et abordable tout en traitant la question du changement climatique.

L’IAER, lancée lors de la COP21 à Paris en décembre 2015, bénéficie d’un large soutien de la part des partenaires de développement au niveau international


Dernières news sur les plaidoyers (Vous pouvez proposer 1 news sur ce sujet):

1 2 3 19

Voir les news plus anciennes

 

Auteur :
Commission Européenne
Url de l'article :
https://europa.eu/european-union/index_en
Share
Top