[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Maroc : une poudrière nommée Guergarate

Maroc : une poudrière nommée Guergarate

Le mur de sable séparant le Sahara occidental du reste du territoire marocain, le 6 novembre 2006. © FRANCOIS MORI/AP/SIPA

Il s’en est fallu de peu que le Maroc et le Polisario n’en arrive à la confrontation armée sur une bande de sable où prospère toutes sortes de trafics. Récit d’un conflit évité de justesse.

Pour tout Marocain, le royaume s’étire de Tanger à Lagouira, bourgade quasi-déserte délimitant les frontières intangibles et sacrées du Maroc avec son voisin mauritanien. C’est du moins ce que les enfants se sont vu répéter à l’école et la télévision, au point que c’est devenu une vérité inébranlable dans la tête de beaucoup. Mais en réalité, sur le terrain, il n’en est rien.

Le point le plus au sud du territoire marocain, le vrai, s’appelle Guergarate. Il faut faire 80 kilomètres encore au Sud du Sahara pour arriver à Lagouira, une presqu’île de sable entourée par l’Atlantique. encore faut-il passer par un check point mauritanien pour y arriver. Car Lagouira est un territoire mauritanien depuis que Hassan II a décidé d’en retirer ses troupes en 1989, sur demande de l’ancien président, Mouâouiya Ould Sid Ahmed Taya, qui voulait sécuriser le port de Nouadhibou.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin article 

Auteur :
Nadia Lamlili et Jeune Afrique
Url de l'article :
http://www.jeuneafrique.com/408028/politique/maroc-poudriere-nommee-guergarate/?utm_source=Newsletter_JA_Actu&utm_medium=Email&utm_campaign=Newsletter_JA_Actu_03_03_17
Share
Top