[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Niger : une vingtaine de migrants secourus par l’armée en plein désert

Niger : une vingtaine de migrants secourus par l’armée en plein désert

Vingt-quatre migrants ouest-africains, abandonnés par leur passeur sur la route de l’Europe via la Libye, ont été secourus dimanche par l’armée du Niger en plein désert du nord du pays, a annoncé lundi une source préfectorale.

Les rescapés ont affirmé avoir été « 70 migrants à avoir embarqué à bord de trois véhicules à partir d’Agadez » (Niger) pour la Libye, avant que « leur passeur ne les abandonne en plein désert sans eau ni nourriture ».

« Ils sont vingt-quatre migrants ouest-africains, qui ont été secourus dimanche après avoir été abandonnés par leur passeur », a précisé à l’AFP Fatoumi Boudou, le préfet de Bilma (nord).

Ces rescapés disent avoir laissé des corps de leurs compagnons de voyage « morts » mais sans être en mesure de préciser de nombre.Des recherches effectuées par les forces de défense et de sécurité (FDS) « dans un rayon de 65 km » ont permis de « découvrir une seule tombe » à côté de laquelle elles ont trouvé « une carte d’identité d’un étudiant du Nigeria », a expliqué le préfet.

Mais, selon le journal en ligne Aïr Info basé à Agadez, citant une source sécuritaire, « plusieurs dizaines de cadavres de migrants ont été enterrés dimanche par des éléments des FDS » avec « l’appui de la population » locale.

Une radio locale a annoncé lundi que « les corps de 52 migrants avaient été découverts dimanche par les autorités ».

Début juin, 44 migrants, parmi lesquels des bébés, avaient été retrouvés morts en plein désert dans la région d’Agadez, sur la route menant à la Libye voisine.

Une centaine d’autres migrants, dont des femmes, abandonnés par leur passeur en route pour la Libye, avaient déjà été secourus récemment par l’armée en plein désert nigérien.

En mai, quarante migrants ouest-africains, abandonnés par leur passeur, avaient également été secourus par l’armée en plein désert du nord du Niger.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article


Dernières news sur les crises humanitaires en cours (Vous pouvez proposer 1 news):

1 2 3 61

Voir les news plus anciennes

Auteur :
Africa1 et AFP
Url de l'article :
http://www.africa1.com/spip.php?article79081
Share
Top