[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Un nouveau partenariat vise à développer l’utilisation productive de l’énergie en Tanzanie rurale

Un nouveau partenariat vise à développer l’utilisation productive de l’énergie en Tanzanie rurale

La semaine dernière, Energy 4 Impact, Multiconsult et l’Agence d’Energie Rurale (REA) ont lancé un nouveau partenariat pour promouvoir les utilisations productives de l’énergie dans les zones rurales de la Tanzanie.

Multiconsult agit en tant que consultant d’assistance technique de la REA pour le programme Rural Electrification Densification Programme (REDP). Le REDP est mis en œuvre par REA avec un financement du gouvernement norvégien à travers l’ambassade de Norvège à Dar Es Salaam, afin d’étendre le réseau national aux zones rurales en Tanzanie. Multiconsult a demandé à Energy 4 Impact de collaborer sur la partie utilisation productive de l’énergie du programme.

Le rôle d’Energy 4 Impact sera de stimuler l’utilisation productive de l’électricité en autonomisant les entrepreneurs locaux dans les villages de Tanga et Pwani dans le sud-est de la Tanzanie. Cela permettra à la population rurale de bénéficier pleinement de l’expansion du réseau électrique national.

Il s’agit d’une initiative passionnante centrée sur l’entreprise qui fournira des services de développement commercial aux entrepreneurs locaux pour leur permettre d’entreprendre des activités à valeur ajoutée et d’investir dans des équipements générateurs de revenus (ex. réfrigérateurs, mélangeurs de jus, tondeuses à cheveux, sèche-cheveux, friteuses),

explique Adam Mbwambo, Directeur Pays d’ Energy 4 Impact à Tanzanie.

Une gamme d’options de financement appropriées sera explorée, s’appuyant notamment sur les institutions financières locales (informelles et formelles) existantes, les banques commerciales, les institutions de microfinance, ainsi que sur le crédit fournisseur ou le financement d’actifs.

Le programme devrait stimuler la croissance économique et accroître les moyens de subsistance, les revenus et les possibilités d’emploi dans la région.

[…]

 

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici 


Dernières news sur le développement en cours (Vous pouvez proposer 1 news):

1 2 3 19

Voir les news plus anciennes

Share
Top