[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Pérou : Explosion au sein du volcan Sabancaya, les cendres sont expulsées à environ 30 km autour du colosse andin

Pérou : Explosion au sein du volcan Sabancaya, les cendres sont expulsées à environ 30 km autour du colosse andin

perou27122016

Le volcan Sabancaya, situé à environ 70 km d’Arequipa, a explosé hier matin à 6 h, un panache de cendres s’échappant du colosse de la Cordillère occidentale les Andes du sud du Pérou, a atteint 3 500 mètres au-dessus du cratère, des informations données par l’Observatoire en Volcanologie du pays sud-américain (INGEMMET). La montagne, dont le nom signifie « langue de feu » en quechua, s’élève à 6 000 mètres de haut.

L’activité du volcan a augmenté au cours des dernières semaines, il avait enregistré une accalmie en novembre après un regain de son processus éruptif en octobre.

Selon les premières données du SENAMHI, sur la base des vents dominants dans la zone adjacente au volcan, les cendres devront s’éparpiller dans un rayon d’environ 30 kilomètres par le nord, elles devront affecter les districts de Cabanconde, Tapay et Lari dans la vallée du Colca.
Le chef de l’Institut de géophysique du Pérou à Arequipa, Orlando Macedo, a souligné qu’en raison des pluies enregistrées dans la région du volcan, des pluies acides étaient à craindre, en effet les gaz soufrés sortant du volcan, lorsqu’il sont combinés avec de l’eau de pluie engendre la formation de dioxyde de soufre qui affecte principalement les plantes. La structure volcanique Sabancaya est le plus récent du complexe volcanique d’Ampato-Sabancaya.

Dans la zone d’influence du volcan Sabancaya, vivent des populations vulnérables. Dans la vallée du Colca, située à un peu plus de 20 km au nord, il y a environ 20 communautés dont la principale activité économique des habitants est l’agriculture et l’élevage, mais ces dernières années, le Colca est devenu l’une des destinations touristiques les plus importantes au Pérou. Toutes ces activités économiques pourraient être touchées par des chutes de téphras (les fragments de roche solide expulsés dans l’air pendant l’éruption d’un volcan) et des lahars secondaires.

Le Sabancaya est un stratovolcan des Andes péruviennes surmonté d’une calotte glaciaire. Avec une altitude de 5 967 m, c’est le septième plus haut volcan actif du monde, après le Nevados Ojos del Salado (6 864 m, Argentine et Chili), le Sajama (6 542 m), l’Antofalla (6 409 m), el Cóndor (6 373 m), le Guallatiri (6 060 m) et le San Pedro du Chili (6 039 m), le huitième plus haut volcan actif du monde étant le Cotopaxi (5 897 m, Équateur).

Le principal souci serait plutôt lié à l’émission de nuages de gaz composés de cendres et de fragments de roche, sans oublier les émissions de soufre. Ces courants brûlent tout sur leur passage et peuvent dangereux en raison de leur haute température, près de 100 degrés Celsius. Il ne faut pas non plus sous-estimer la possibilité d’être confrontés à des pluies acides, dès lors les populations situées à 30 km autour du Sabancaya pourraient être touchées. Les conséquences peuvent être alors la contamination des eaux, et des cultures sachant que la grande majorité de la population vit de l’agriculture et de l’élevage, sans oublier l’impact sur la santé (problèmes oculaires et dermatologiques en priorité).

Voir l'image sur Twitter

Le Sabancaya comprenant également le Hualca Hualca et l’Ampato auquel il est accolé, a enregistré en novembre et décembre 1991 plusieurs éruptions qui dégagèrent des panaches de cendres atteignant 5 à 8 kilomètres d’altitude. L’activité a continué avec des coulées de boue et des secousses associées. En février 1992, les localités voisines du volcan ont dû être évacuées à cause des pluies de cendres. Le 5 mars 1994, une nouvelle explosion s’est produite, dégageant une colonne de cendres d’une hauteur de 2,5 kilomètres formant un panache gris foncé. Une autre éruption a eu lieu le 7 mars. Des éruptions se sont produites les années suivantes, de 1995 à 1998. Le Sabancaya abriterait près de 2,7 millions de mètres cubes de magma.

Le Sabancaya est entré dans l’histoire volcanique du pays andin en novembre dernier, car un phénomène inédit s’est produit sur son territoire puisque deux de ses volcans actifs sont entrés en éruption en même temps (le Sabancaya et l’Ubinas).

Auteur :
Actu Latino
Url de l'article :
http://www.actulatino.com/2016/12/27/perou-explosion-au-sein-du-volcan-sabancaya-les-cendres-sont-expulsees-a-environ-30-km-autour-du-colosse-andin/
Share
Top