[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Russie: quatre ans et demi de prison pour une étudiante qui voulait rejoindre Daesh

Russie: quatre ans et demi de prison pour une étudiante qui voulait rejoindre Daesh

Une jeune femme russe a été condamnée à quatre ans et demi de prison pour avoir voulu rejoindre la Syrie et son compagnon, combattant de Daesh. (Photo d'illustration)

Une jeune femme russe a été condamnée à quatre ans et demi de prison pour avoir voulu rejoindre la Syrie et son compagnon, combattant de Daesh. (Photo d’illustration) – AFP

Une jeune femme russe de 21 ans a été condamnée ce jeudi à quatre ans et demi de prison, pour avoir voulu rejoindre la Syrie et son compagnon, combattant de Daesh.

Un tribunal militaire russe a condamné jeudi à quatre ans et demi de prison une étudiante de 21 ans qui avait tenté d’entrer en Syrie pour y rejoindre un combattant de Daesh dont elle était tombée amoureuse.

Varvara Karaoulova, étudiante en philosophie à l’université d’Etat de Moscou, avait été arrêtée en Turquie en juin 2015, alors qu’elle s’apprêtait à passer la frontière syrienne pour rejoindre, selon elle, son amoureux en Syrie où il combat pour Daesh. Accusée d’avoir voulu rallier « une organisation considérée comme terroriste », l’étudiante a rejeté ces accusations, affirmant qu’elle souhaitait uniquement retrouver l’homme dont elle était tombée amoureuse sur internet.

Mais la justice a estimé que Varvara Karaoulova, qui est restée calme à l’énoncé du verdict, avait bien des intentions criminelles lors de son départ vers la Syrie et des « opinions liées à l’islam radical ».

Pour la jeune femme, il s’agit d’un « acte imprudent et très stupide »

Ses avocats accusent les autorités de la faire condamner pour l’exemple afin de dissuader d’autres jeunes de tenter de se rendre en Syrie, où Moscou mène depuis septembre 2015 une campagne de bombardements aériens en soutien aux forces du président Bachar al-Assad.

Dans sa dernière déclaration lors du procès jeudi, la jeune femme a déclaré que sa tentative de rejoindre la Syrie avait été « une erreur, un acte imprudent et très stupide. Je rêve de racheter ma culpabilité pour cette stupide escapade », a-t-elle lancé.

Tombée amoureuse sur internet

En 2012, alors qu’elle était encore mineure, Varvara Karaoulova a fait la connaissance sur internet d’un homme avec lequel elle a échangé des messages pendant trois ans sans jamais le rencontrer. Ce dernier s’est rendu en Syrie en 2014 pour rejoindre le groupe Etat islamique.

L’étudiante s’est alors convertie à l’islam et a commencé à porter le hijab, avant de disparaître en mai 2015. Lancés à sa recherche, ses parents ont découvert qu’elle avait pris un billet pour la Turquie et s’était rendue jusqu’à la frontière syrienne avec d’autres femmes espérant rejoindre des combattants de l’EI.

Rapatriée en Russie après son arrestation par les gardes-frontière turcs, elle avait d’abord été relâchée, les enquêteurs estimant qu’elle n’avait commis aucun délit. Mais en octobre 2015, elle avait de nouveau été arrêtée et incarcérée dans l’attente de son procès.

Auteur :
BFMTV avec AFP
Url de l'article :
http://www.bfmtv.com/international/russie-quatre-ans-et-demi-de-prison-pour-une-etudiante-qui-voulait-rejoindre-daesh-1073623.html
Share
Top