« La rencontre qui nous réunit aujourd’hui vous permettra de vous familiariser avec les activités de préparation pour l’accès à ce fonds, mais aussi de voir comment contribuer à l’objectif de ce système financier, le changement de trajectoire pour accroître la résilience du Sénégal, de ces communautés et territoires, avoir une stratégie sobre en émissions mais favorables à la croissance économique », a expliqué Mme Ndiaye qui ouvrait l’atelier de lancement.

Le Fonds Vert Climat est un mécanisme financier mis en place par la Convention Cadre des Nations-Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) pour accompagner l’Accord de Paris visant à financer la transition des pays en développement. Ainsi un engagement financier des pays développés à hauteur de 100 milliards de dollars est attendu d’ici 2020, à partir des sources publiques et privées pour le financement des projets d’atténuation et d’adaptation dans les pays en développement.

Ce fonds devra être, indique-t-on, le principal mobilisateur du financement public comme privé de la lutte contre le changement climatique, tout en promouvant un changement de paradigme dans les trajectoires de développement, et en modifiant en profondeur les modes opératoires de financement du climat.

L’accès aux financements du Fonds vert constitue un levier pour accroître encore l’impact des actions des pays développés dans les pays en développement et soutenir l’implication du secteur privé dans l’émergence de modèles de développement plus résilients aux effets du changement climatique.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici 


Dernières news sur l’environnement en cours (Vous pouvez proposer 1 news):

1 2 3 32

Voir les news plus anciennes