[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / SOUTENIR LA POPULATION TOUCHÉE PAR LES CONFLITS DANS LE SUD-OUEST DE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

SOUTENIR LA POPULATION TOUCHÉE PAR LES CONFLITS DANS LE SUD-OUEST DE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Depuis 2011, la crise sécuritaire et politique prolongée a sérieusement affecté les conditions de vie des populations de République centrafricaine. Première Urgence Internationale est présente dans le pays depuis 10 ans et apporte aux populations vulnérables une assistance dans de nombreux domaines dont la sécurité alimentaire.
Actuellement les équipes de l’ONG interviennent notamment dans les préfectures Mambéré-Kadeï et Sangha Mbaéré pour favoriser la relance agricole pour les ménages vulnérables. Elles travaillent également à l’amélioration de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance des populations touchées par le conflit dans les sous-préfectures de Sibut et Berbérati, grâce à la restauration des biens agricoles.

L’AGRICULTURE, PILIER DE L’ÉCONOMIE CENTRAFRICAINE

Manioc, haricots rouges, arachides, maïs… la relance économique du pays passe avant tout par le soutien à la production agricole locale, pilier de l’économie. Dans ses activités, Première Urgence Internationale privilégie les foyers agricoles les plus vulnérables. Ainsi, plus de 63 000 personnes bénéficient aujourd’hui de ce programme*.
Dans ces régions, les équipes de Première Urgence Internationale dispensent aux bénéficiaires des formations leur permettant d’obtenir des récoltes de meilleure qualité. Ainsi, le calendrier agricole et des températures leur est expliqué afin d’optimiser le rendement de leurs cultures. Des semences de qualités et des outils agricoles leurs sont également fournis. Tout au long de la saison, les équipes de l’ONG suivent la récolte et fournissent aux producteurs des conseils techniques. Parallèlement à la surveillance de la récolte de cultures vivrières, les équipes ont également lancé des activités de maraîchage dans la zone périurbaine de Berberati et Nola.
Enfin, à Berberati, Première Urgence Internationale développe un système novateur d’achat et de redistribution de graines produites par des groupes de fermiers pour pallier les difficultés de stockage. 25 % des graines produites par ces fermiers sont achetées par l’ONG et stockées dans l’entrepôt géré par l’association pour assurer une conservation optimale. L’association s’assure ensuite de donner accès aux bénéficiaires à ces graines stockées durant la période de multiplication des semences. Ce programme agricole vise dans un premier temps à contribuer à la restauration de la production agricole des foyers les plus vulnérables de Mambéré-Kadeï et de Sangha Mbaéré, puis, dans un second temps à améliorer la sécurité alimentaire et les moyens d’existence des populations affectées par les conflits.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article


Dernières news sur les conflits en cours (Vous pouvez proposer 1 news):

1 2 3 76

Voir les news plus anciennes

Auteur :
Première Urgence Internationale
Url de l'article :
https://www.premiere-urgence.org/soutenir-population-touchee-conflits-sud-ouest-de-republique-centrafricaine/
Share
Top