[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / 3,3 milliards de dollars d’aide d’urgence nécessaires pour aider 48 millions d’enfants dans des conflits et autres crises – UNICEF

3,3 milliards de dollars d’aide d’urgence nécessaires pour aider 48 millions d’enfants dans des conflits et autres crises – UNICEF

La responsable Nutrition de l’UNICEF Aishat Abdullahi (à gauche) examine Umara, âgé de sept mois, dans un dispensaire soutenu par l’UNICEF tandis que sa mère (à droite) regarde. ©   UNICEF/UN041140/Vittozzi

De la Syrie au Yémen et à l’Iraq, du Soudan du Sud au Nigéria, les enfants sont directement affectés. Leurs maisons, leurs écoles et leurs communautés ont volé en éclat. Leurs espoirs et leur avenir demeurent incertains. Au total, près d’un enfant sur quatre dans le monde vit dans un pays touché par un conflit ou une catastrophe.Quelque 48 millions d’enfants pris dans les pires conflits et urgences humanitaires dans le monde bénéficieront des fonds que l’UNICEF va lever grâce à l’appel qu’il lance ce jour pour 2017.

« Dans beaucoup de pays, la guerre, les catastrophes naturelles et les changements climatiques contraignent de plus en plus les enfants à fuir de chez eux. Ils se retrouvent alors exposés à la violence, aux maladies et à l’exploitation », affirme Manuel Fontaine, Directeur des programmes d’urgence de l’UNICEF.

Dans sa publication L’action humanitaire pour les enfants, l’UNICEF présente son appel pour 2017, qui s’élève à 3,3 milliards de dollars des É.-U., ainsi que ses objectifs consistant à garantir aux enfants l’accès à l’eau salubre, la nutrition, l’éducation, la santé et la protection, dans 48 pays du monde.

Environ 7,5 millions d’enfants seront exposés à la malnutrition aiguë sévère dans la majorité des pays concernés par l’appel, dont près d’un demi-million dans le nord-est du Nigéria et au Yémen.

« La malnutrition constitue une menace silencieuse pour des millions d’enfants », affirme Manuel Fontaine. « Ses effets peuvent être irréversibles et priver les enfants de leur potentiel mental et physique. Sous sa forme la plus agressive, la malnutrition sévère peut être mortelle ».

La composante la plus importante de l’appel concerne les enfants et familles pris dans le conflit en Syrie, qui entrera bientôt dans sa septième année. L’UNICEF évalue ses besoins au total à 1,4 milliard de dollars pour soutenir les enfants syriens en Syrie et ceux qui se sont réfugiés dans les pays voisins.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en savoir la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article

Auteur :
Unicef
Url de l'article :
https://www.unicef.org/french/media/media_94542.html
Share
Top