[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / Yémen : Les forces houthies recrutent des enfants soldats pour combattre en première ligne

Yémen : Les forces houthies recrutent des enfants soldats pour combattre en première ligne

De nouveaux éléments démontrent que le groupe armé houthi recrute activement des adolescents parfois âgés de 15 ans seulement pour combattre sur la ligne de front dans le cadre du conflit qui fait rage au Yémen, a déclaré Amnesty International le 28 février 2017 après s’être entretenue avec les familles de trois adolescents pris au piège au mois de février de cette pratique qui bafoue le droit international. Les familles ont confirmé qu’un quatrième garçon du quartier avait été recruté.

Des membres des familles et un témoin ont déclaré à Amnesty International que les quatre adolescents, âgés de 15 à 17 ans, ont été recrutés dans la capitale, Sanaa, par des combattants du groupe armé houthi, connu localement sous le nom d’Ansarullah. Ils n’ont appris que leurs enfants avaient été emmenés qu’après avoir été alertés par des habitants, qui ont raconté les avoir vus, ainsi que six autres mineurs, monter à bord d’un bus dans un centre houthi du secteur mi-février.

Recrutement d’adolescents

«Il est affligeant que les Houthis enlèvent des enfants à leurs parents et à leur foyer, les privant de leur enfance pour les placer en ligne de mire, où leur vie est en danger, a déclaré Samah Hadid, directrice adjointe du bureau régional d’Amnesty International à Beyrouth.

«C’est une violation flagrante et honteuse du droit international. Les Houthis doivent immédiatement mettre fin à toutes les formes de recrutement de mineurs de moins de 18 ans et libérer tous les enfants enrôlés dans leurs rangs. La communauté internationale doit apporter son soutien à la réinsertion et à la réintégration des enfants démobilisés au sein de la société.»

Les familles des quatre adolescents recrutés mi-février ont par la suite été informées qu’ils se trouvaient sur un site non divulgué à la frontière entre le Yémen et l’Arabie saoudite.

Méthodes de recrutement

Les personnes interrogées ont raconté que les représentants houthis gèrent des centres locaux qui proposent des activités – prières, sermons et conférences notamment – où l’on encourage les adolescents et les hommes à rejoindre la ligne de front pour défendre le Yémen contre l’Arabie saoudite.

D’après un témoin, deux des quatre adolescents ont été recrutés par un représentant houthi après avoir été envoyés dans une école coranique près de Sanaa pour une initiation religieuse en janvier, avant d’être rendus à leurs familles qui ignoraient où ils se trouvaient. Un père a déclaré que son fils lui avait expliqué que le programme incluait l’histoire des guerres mondiales et de ce qui était présenté comme la guerre menée contre le peuple yéménite par la coalition que dirige l’Arabie saoudite.

Certaines familles affirment constater une intensification du recrutement d’enfants soldats dans leurs quartiers, du fait que nombre d’enfants ne vont plus à l’école classique. La guerre a de lourdes conséquences sur l’économie et beaucoup de familles ne peuvent plus payer les frais de transport pour envoyer leurs enfants à l’école. Dans de nombreux secteurs, les écoles ne fonctionnent plus. Certains enseignants sont en grève, car ils ne sont plus payés.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en voir la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article

Auteur :
Amnesty International
Url de l'article :
https://www.amnesty.ch/fr/pays/moyen-orient-afrique-du-nord/yemen/docs/2017/les-forces-houthies-recrutent-des-enfants-soldats-pour-combattre-en-premiere-ligne
Share
Top