[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / YÉMEN : LES HABITANTS DIRECTEMENT TOUCHÉS

YÉMEN : LES HABITANTS DIRECTEMENT TOUCHÉS

Résultat de recherche d'images pour "Yemen guerre amnesty"

Nous avons confirmé de nouveaux éléments qui attestent que la coalition dirigée par l’Arabie saoudite a récemment tiré des roquettes fabriquées au Brésil qui contiennent des armes à sous-munitions interdites, frappant trois zones d’habitation et les terres agricoles alentour au centre de la ville de Saada. Cette attaque a blessé deux civils et causé des dégâts matériels.

L’attaque s’est déroulée le 15 février 2017 à 22h30. Il s’agit de la troisième utilisation confirmée d’armes à sous-munitions de fabrication brésilienne, recensée par nos équipes au cours des 16 derniers mois.

DES ARMES INTERDITES

La coalition dirigée par l’Arabie saoudite justifie de manière absurde l’usage d’armes à fragmentation en affirmant qu’elle respecte le droit international, malgré les preuves concrètes de pertes en vies humaines parmi la population civile prise au piège du conflit. Les armes à sous-munitions sont non-discriminantes par nature et infligent des pertes inimaginables aux civils. Le droit international humanitaire coutumier en interdit l’usage en toutes circonstances. À la lumière des preuves qui s’accumulent, il est urgent que le Brésil adhère à la Convention sur les armes à sous-munitions et que l’Arabie saoudite et les membres de sa coalition cessent d’utiliser ces armes.

Lire aussi : L’Arabie saoudite reconnaît enfin utiliser des armes à sous-munitions au Yémen

Au lendemain des tirs de roquettes, nous avons interrogé huit habitants, dont deux témoins – dont l’un a été blessé au cours de l’attaque. Elle s’est également entretenue avec un militant local et a analysé des preuves photos et vidéos fournies par l’organisme national de déminage, le Yemen Executive Mine Action Centre (YEMAC), qui a inspecté le site dans la demi-heure qui a suivi l’attaque. Les employés du YEMAC ont confirmé l’utilisation du même type d’armes à sous-munitions lors d’une autre attaque qui s’est déroulée fin janvier dans le directorat d’Abdeen, à cinq kilomètres au sud de la ville de Saada.

DES ZONES D’HABITATION TOUCHÉES

Selon des témoins et des habitants, les roquettes ont frappé des zones d’habitation à Gohza, al Dhubat et al Rawdha, et des sous-munitions ont également atterri sur des maisons d’al Maallah et d’Ahfad Bilal, ainsi que sur l’ancien et le nouveau cimetière situés au centre de la ville, et sur les fermes environnantes. Latifa Ahmed Mueed, 22 ans, a raconté l’attaque contre Ahfad Bilal, qui s’est déroulée alors qu’elle se trouvait chez elle. Elle dormait avec son époux Talal al Shihri, son bébé de trois mois Hasan et son fils de trois ans Hussain.

La bombe s’est abattue sur la maison, et a pénétré dans la chambre par le plafond. Elle a laissé un grand trou rond dans le plafond. À ce moment-là, nous avons entendu une forte explosion et quelques secondes plus tard, la bombe explosait dans la chambre et nous avons été blessés. Trois autres bombes ont explosé à l’extérieur… Les enfants n’ont pas été blessés, mais étaient sous le choc… Mon mari a été blessé au pied par des éclats d’obus, et moi au pied gauche, et nous sommes allés le soir-même à l’hôpital d’al Salam.

Il y a quatre mois, lorsque leur maison de Baqim, à 12 kilomètres au sud de la frontière saoudienne, avait été touchée par une bombe, la famille avait fui, parcourant 78 kilomètres pour rejoindre la ville de Saada.

[…]

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici ou copiez collez le lien situé en fin d’article


Dernières news sur les conflits en cours (Vous pouvez proposer 1 news):

1 2 3 75

Voir les news plus anciennes

Auteur :
Amnesty International
Url de l'article :
https://www.amnesty.fr/controle-des-armes/actualites/coalition-dirigee-arabie-saoudite-bombarde-zones-residentielles-yemen
Share
Top