[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / news / YÉMEN. TROIS ANS DE GUERRE, DE DESTRUCTION ET DE DÉSESPOIR

YÉMEN. TROIS ANS DE GUERRE, DE DESTRUCTION ET DE DÉSESPOIR

En trois ans, beaucoup de choses peuvent se passer dans la vie d’une personne : finir ses études, rencontrer l’amour de sa vie, lancer une entreprise… Imaginez maintenant ce qui se passe en trois ans dans un pays considéré comme l’un des plus pauvres du Moyen-Orient et ravagé par les violences. Hind, notre collègue yéménite, raconte l’horreur de la guerre au Yémen.

Mars 2015 – La stupéfaction

26 mars 2015. C’est le jour qui a changé la vie de millions de Yéménites. En moins de trois heures, tout a basculé et des dizaines d’avions volaient au-dessus de nos têtes. Nous étions tous sous le choc. Les rues étaient désertes, les écoles et les universités fermées. Notre vie quotidienne était totalement bouleversée. Les bombardements étaient intenses, des combats se déroulaient à de nombreux endroits.

Nous espérions nous réveiller le jour suivant et réaliser que tout ça n’était qu’un cauchemar. Mais trois jours ont passé et la guerre s’était installée. Trois semaines ont passé et la guerre était toujours là. En un mois, 1,8 million de Yéménites avaient été forcés de fuir les combats et leur maison. Trois mois ont passé et la guerre n’était toujours pas terminée. Aujourd’hui, trois ans après, la situation ne cesse de se détériorer. Le Yémen compte aujourd’hui 3 millions de déplacés internes.

Mars 2016 – Crise économique et blocus des aéroports

Après un an, les gens ont appris à survivre à la brutalité et l’horreur de la guerre. Pour se tenir au courant des lieux bombardés, des groupes ont émergé sur les réseaux sociaux : « Où est la bombe? ». Nous avons appris à nous endormir malgré le bruit des frappes aériennes et à arborer un sourire malgré la peine.

Puis les aéroports ont fermé. 10 000 personnes sont mortes faute d’avoir pu être évacuées, selon le ministère de la Santé. Les salaires ont cessé d’être versés. 1,2 million de fonctionnaires, et avec eux leur femme, leurs enfants se sont retrouvés sans ressources, incapables de savoir quand sera leur prochain repas. « Avant, nous n’avions pas grand-chose mais ça nous suffisait. Aujourd’hui, je n’ai qu’un peu de pain pour nourrir mes huit enfants », raconte Ameena à nos équipes. Après trois ans de guerre, les gens font la queue pendant des heures pour acheter du carburant ou de la nourriture hors de prix.

Aujourd’hui, environ 8 millions de personnes sont au bord de la famine. Combien de temps cela va-t-il durer ?

Cet article vous intéresse ? Pour en lire la suite cliquez ici


Dernières news sur le développement en cours (Vous pouvez proposer 1 news):

Voir les news plus anciennes

Share
Top