[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / Poste / Assistant(e) Responsable de Programme Filière Cuiseur

Assistant(e) Responsable de Programme Filière Cuiseur

Initiative Développement

 

  • L’ONG Initiative Développement www.id-ong.org est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement axés sur le renforcement des capacités locales et l’accès aux services de base (santé, éducation, eau, agriculture, énergie). Aujourd’hui, ID intervient sur 18 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2016 : 4 M € / ; Effectif : 17 personnes au siège / 150 sur le terrain. L’ONG a été créée en 1994, le siège est basé à Poitiers.

    L’union des Comores, composée de trois îles, Grande Comores, Anjouan et Mohéli, fait partie des Pays les Moins Avancés (PMA). En 2015 le pays était classé 159ème sur 187 (PNUD) 45% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté. Le secteur primaire représente environ 36 du PIB. Le secteur agricole emploie 80% de la population active (36% du PIB) mais n’est concentré que sur trois produits de rente (vanille, girofle et ylang-ylang) représentant 70% des exportations. Anjouan est l’île comorienne la plus touchée par la pauvreté et le sous-développement et fait face à un important exode de sa population.

    Initiative Développement est implantée aux Comores depuis 1996 où elle a conduit de nombreux programmes de développement (accès à l’eau, éducation, santé, développement agricole..), contribuant au renforcement de ses partenaires locaux (associations, ministères…) et à l’émergence d’acteurs de développement.

    Actuellement, l’association est principalement présente sur l’île d’Anjouan, où elle conduit 4 programmes dans les domaines de l’accès à l’eau et des énergies renouvelables.


    Contexte du projet 

    La situation environnementale des Comores est très préoccupante, le pays connaît un déboisement très intense. On distingue 4 causes majeures : le défrichage agricole, le besoin en bois d’œuvre, les besoins en combustible pour l’énergie domestiques et le bois de chauffe pour la distillation de l’ylang-ylang. En milieu rural, les ménages utilisent majoritairement du bois. C’est pourquoi ID met en œuvre le projet FCE. Initié en mai 2015 aux Comores sur l’île d’Anjouan, il vise à favoriser l’émergence et la structuration d’une filière « cuiseurs économes » locale à usage domestique, de manière à réduire la pression sur la ressource bois exercée par les ménages.

    Ce projet s’inscrit dans un programme multi-pays coordonné par le Pôle Énergies Renouvelables d’ID, il est donc mené en lien étroit avec les projets Filière Cuiseurs Économes du Congo et du Tchad.

    En deux années, le travail accompli par l’équipe du programme aura permis :

    –  D’élaborer un modèle de cuiseur économe fabriqué localement répondant aux besoins des utilisateurs, et consommant 40% de bois en moins.

    –  D’accompagner la production de 400 cuiseurs standardisés par des artisans soudeurs locaux et d’initier une démarche qualité.

    –  De diffuser 300 cuiseurs en s’appuyant sur des commerçants locaux en mettant en place un processus de suivi.

    –   D’élargir la gamme de cuiseur avec un modèle grand format

    –  D’initier un plan de communication atour du produit afin de favoriser sa notoriété sur l’île d’Anjouan.

    Pour l’année à venir des défis importants sont à relever et portent sur deux axes principaux :

     

    – L’augmentation des ventes en développant de nouveaux réseaux, modes et zones de diffusion.

     

    – Le développement des partenariats avec de nouveaux partenaires locaux et associations villageoises en privilégiant les associations féminines dans le cadre notamment du lancement d’un nouveau modèle grand format.

    En tant que Assistant/e Responsable du programme FCE, vous assistez le/la Directeur/trice pays qui assurera la fonction de responsable de programme en parallèle de sa fonction de direction, donc à temps partiel. A cet effet une feuille de route précise sera élaborée afin de clarifier les objectifs à atteindre par l’ARP et une répartition fine de la délégation des responsabilités entre l’ARP et le RP.

    Plus spécifiquement l’ARP interviendra sur les aspects suivants :

    1/ La planification et suivi de l’ensemble des activités du programme notamment :

    – Le travail de mise en réseau entre les différents acteurs de la filière artisanale (artisans soudeurs et acteurs du réseau de distribution) ; la formation et l’accompagnement de ces acteurs pour permettre à terme leur autonomie ; les liens avec d’autres associations partenaires.

    – Le renforcement de la stratégie marketing avec la nécessité d’améliorer les résultats sur le volet distribution (nombre de foyers diffusés ou de canaux de diffusions développés).

    – La participation au processus d’extension des zones de fabrication-vente des cuiseurs et la diversification de la gamme de produit.

    – La participation au processus d’amélioration continue du produit, de sa fabrication, de ses modes de diffusion, des tests de performance.

    – La responsabilité du suivi des indicateurs, en impliquant l’équipe et en rendant compte au RP.

    – L’élaboration d’outils de capitalisation et de documents de capitalisation

    – La participation au processus de rédaction des compte-rendu auprès des bailleurs.

    – La participation au processus d’extension des zones de fabrication-vente des cuiseurs et la diversification de la gamme de produit.

    2/ Dans l’animation de l’équipe du programme :

    L’ARP appuie le/ la DP dans la gestion de l’équipe (6 personnes) au quotidien, notamment sur les aspects suivants :

    – Planification et suivi du travail de l’équipe

    – Organisation en lien avec la RP des temps de travail d’équipe

    – Épaule le service administratif dans la gestion des RH au quotidien soit gestion des congés, des absences et veille au respect du Règlement Intérieur ID Union des Comores.

    3/ Dans la gestion financière et comptable du programme :

    Le/la DP valide la comptabilité mensuelle et valide les dépenses insérées dans le budget. L’ARP vérifie au préalable leur bonne conformité au niveau d’exigence requis par ID et fait refaire les pièces non conformes. Il supervise la gestion de tous les contrats et le suivi des échéances.

    Il/elle élabore les demandes d’envoi de fonds avec l’équipe et les soumet pour validation au RP avant envoi.

    IL/elle est responsable de la bonne gestion et de l’entretien des moyens logistiques du programme (véhicules, ordinateurs, bureau…) et des mises à jour régulières de l’inventaire.

    Il/elle supervise la gestion des stocks, et s’assure de la bonne adéquation entre commandes, livraisons, dépôts chez les dépositaires et cuiseurs économes vendus.

    Pour mettre en œuvre ce programme ambitieux, vous vous appuierez sur :

    – Le/La Responsable de programme qui sera en appui supervision.

    – Une équipe compétente composée aujourd’hui d’un expert énergie à mi-temps expatrié, un chargé de production et qualité, un chargé de distribution et vente, un animateur et un chauffeur logisticien et d’un assistant comptable mutualisé avec un autre programme mené par ID.

    – Le pôle Énergies Renouvelables basé au siège qui apporte un appui technique au/à la ARP aussi bien sur les aspects techniques que sur la structuration de la filière. Le pôle intervient lors de missions d’appui ou à distance sur des outils, des méthodologies, le suivi évaluation, la capitalisation…

    – Le/la ARP participe aux échanges de pratiques animés par le pôle entre les différents programmes ER d’ID.


    Lieu de vie

    Le poste est basé à Mutsamudu ville principale de l’île d’Anjouan avec des déplacements fréquents à prévoir sur l’île de Grande Comores où se trouve la capitale (Moroni). L’archipel des Comores propose un environnement de vie très calme et sécurisé. A Mutsamudu il ya des événements culturelles, une alliance française ainsi que quelques lieux de rencontre ou associations pour développer une vie sociale. L’environnement naturel est agréable et conviendra aux amateurs de nature (randonnée et baignade).

    L’approvisionnement en eau et électricité n’est pas garanti en continu et partout. L’accès à l’ADSL est disponible de manière relativement stable.

    Les déplacements dans l’archipel peuvent s’effectuer en bâteau ou en avion. Les déplacements inter-îles sont parfois longs et chaotiques (retards, annulations de vol).

    Il convient de signaler l’absence de véritables structures hospitalières sur l’île d’Anjouan.

  • Rémunération :Contrat statut VSI d’un an renouvelable porté par le SCD, indemnités de vie mensuelles de 810 à 1053 euros selon le profil, assurance rapatriement, couverture médicale (mutuelle) et retraite. Logement à la charge du/de la volontaire.
  • Expérience demandée :

    Expérience professionnelle exigée dans le domaine de l’entreprise (commercial..), du conseil économique, ou de la gestion de projet : Appui à la gestion d’entreprise et à l’entreprenariat, développement économique, soutien à l’artisanat…

    Formation : Bac +3 ou +5 (Ecole de commerce, science po, développement économique, aménagement du territoire…)

 

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à recrut132@id-ong.org

Share
Top