[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / Poste / Chargé de projet « Inclusion sociale des femmes migrantes »

Chargé de projet « Inclusion sociale des femmes migrantes »

  • CDD / Part Time
  • Lille

Localisation : Lille (France)
Type de contrat : CDD
Poste à pourvoir : dés que possible

Conditions :

Statut : Salarié
Durée du contrat : 8 mois 
Salaire/Indemnités : Salaire selon grille en vigueur
Documents à envoyer : CV + LM
Contact : Luc Antoine Bonte
Email : [email protected]

A – RESUME DU PROJET

Le Grdr Hauts de France œuvre depuis 2002 à la promotion et à l’accompagnement des projets de solidarité internationale portés par les associations et notamment les associations issues des migrations.
Par son activité et sa présence dans les réseaux d’associations de migrants, le Grdr a acquis une connaissance et une expérience du contexte migratoire et des difficultés que rencontrent les migrants dans leur vie ici. Au delà de la connaissance et de l’appropriation par les femmes immigrées des structures et outils existant, se pose la question de l’adaptation de ceux-ci aux questions et difficultés rencontrées par le public. Le croisement, parfois la confrontation entre les valeurs de leurs territoires d’origine et de vie sont souvent complexes à appréhender, et les femmes ont rarement des lieux d’expression sur ces difficultés. Entrent également en compte les problématiques de la faible mobilité entre les structures et les quartiers, de cloisonnement entre les communautés, de manque d’estime de soi des femmes, qui peuvent être des obstacles à l’intégration des femmes immigrées s’ils ne sont pas pris en compte.

Le programme se déroule sur trois territoires de la Métropole Européenne de Lille (Lille, Roubaix et Tourcoing), et est centré sur les femmes immigrées, souvent plus précarisées et isolées que les hommes immigrés, par la difficile maitrise de la langue, le manque de confiance en elles et de sentiment de légitimité sur le territoire. Durant ces trois années de projet, le Grdr fait un focus sur les femmes les plus isolées. Le travail de formation et renforcement des professionnels et bénévoles en contact avec ce public particulier est poursuivi, grâce à la création d’outils, l’organisation de temps de formation et des temps d’échange de pratiques entre les trois territoires de l’action.

Le Grdr souhaite ainsi faciliter des parcours plus lisibles et adaptés pour faciliter l’intégration des femmes immigrées. Cela nécessite un travail auprès d’elles, mais également auprès des professionnels, pour qu’ils puissent eux même proposer par la suite un accompagnement adapté.

Le projet d’inclusion socio sanitaire s’articule donc autour de trois grands axes : 
1. L’animation d’ateliers d’expression de femmes immigrées
2. Des temps de sensibilisation des professionnels et bénévoles
3. Une capitalisation et une création d’outils

B. DESCRIPTION DU POSTE

Responsabilités générales du poste :
Le poste de chargé(e) de projet est rattaché hiérarchiquement au coordinateur de l’antenne Hauts-de-France. Le présent poste est basé à Lille avec des déplacements nationaux.

Les principales tâches sont
Les activités principales à mettre en œuvre seront les suivantes : 
1) Représenter le Grdr auprès des partenaires institutionnels, techniques et financiers du projet
2) Montage, suivi et gestion du projet ; recherche de cofinancements
3) Animation du travail de l’équipe (service civique et stagiaire)
4) Organisation et animation des temps à destination des femmes et des professionnels
5) Rédaction de documents nécessaires au suivi et déroulement du projet (rapports, dossiers de projets, capitalisation, création d’outils)
6) Décider des dépenses dans le respect des cahiers de procédures et les budgets
7) Evaluer les activités du projet et en proposant des mesures correctives – en accord avec le coordinateur
8) Développer le réseau de partenaires
9) Participer au développement de nouvelles activités en lien avec la thématique

C. PROFIL DU CANDIDAT

Formation : Bac + 3 minimum en sociologie, anthropologie, sciences politiques, travail social …

Expérience de deux ans appréciée

Compétences :
- Maitrise de l’ingénierie de projet : veille sur les financements possibles, conception de projets, rédaction et suivi de l’exécution des projets
- Aptitude à travailler sur le terrain en lien direct avec les bénéficiaires et les partenaires
- Bonne connaissance des acteurs et des dispositifs institutionnels en matière d’action sociale et sanitaire
- sensibilité particulière aux thématiques de migration-citoyenneté-développement
- Sensibilité aux questions d’égalité femmes-hommes, de discrimination, de droit des étrangers.

Qualités : 
- Polyvalence et maitrise des outils de gestion de projet (cadre logique, évaluation, indicateurs de résultats et d’impact,…) ;
- Expérience en matière de cofinancement avec des bailleurs institutionnels.
- Capacité de gestion de partenariat,
- Autonomie et rigueur
- Capacités d’animation de réunions et de formations, sens de l’organisation
- Facilités relationnelles, facilité d’intervention auprès de public varié
- Maîtrise de l’outil informatique
- Forte capacité d’initiatives

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à lucantoine.bonte@grdr.org

Share
Top