[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / Poste / consultant en formation des formateurs

consultant en formation des formateurs

  • CDI / Full Time
  • Tunis

Site Avocats Sans Frontières

1)Contexte

Depuis décembre 2016, Avocats Sans Frontières met en œuvre un projet en partenariat avec l’Ordre National des avocats de Tunisie (« ONAT ») qui entend protéger les droits des personnes gardées à vue en Tunisie (« Projet Garde à vue »).

Le projet se fixe comme objectif global de contribuer au respect des droits humains et de la primauté du droit en Tunisie et plus spécifiquement, il vise à améliorer la mise en œuvre de la réforme du code de procédure pénale (« CPP ») relativement à la garde à vue (article 13 bis et suivant) dans 4 gouvernorats du « Grand Tunis »: Tunis, Ariana, Manouba et Ben Arous. Pour ce faire, le projet envisage des activités qui visent à permettre aux divers acteurs de la justice de mieux travailler ensemble au regard des dispositions légales. Cela passe par un renforcement des capacités des acteurs concernés et une facilitation de la coordination de leurs tâches respectives.

En effet, l’un des problèmes rencontrés par les acteurs judiciaires est le manque de capacités techniques pour assurer la mise en œuvre de nouveaux textes procéduraux, parfois ambiguës et intégrant des références à des normes internationales. Tel est le cas de la nouvelle loi n° 5 sur la garde à vue. Le projet prévoit d’organiser une formation commune de tous les acteurs (OPJ, procureurs et avocats) comme action de renforcement de capacités qui participe à accroitre la coopération entre ces acteurs. Cette formation sera en effet une occasion d’ouvrir un espace d’échange entre les acteurs, et de discuter des enjeux et défis de chaque profession.

2)Description de l’activité de renforcement de capacités

 

Sur la base des besoins communs et spécifiques identifiés pour chaque profession, un processus de renforcement de capacités comprenant deux étapes a été développé :

Étape 1 : renforcement de capacités

Etape 2 : validation des outils et test

Etape 1 : Renforcement des capacités : qui comprend trois actions :

1) Renforcement des capacités en matière des techniques d’apprentissage pour les adultes – « Module Ingénierie » :

Des personnes sélectionnées au sein des instituts de formation verront leurs capacités renforcées en matière d’ingénierie de la formation. Le personnel formateur possède des savoir-faire et des savoirs particuliers liés à leur discipline de spécialité (spécialiste dans une des branches du Droit) et à leur expérience professionnelle. Cependant, ils doivent disposer de compétences spécifiques à tout formateur, celles liées à la conception et la mise en œuvre d’une action de formation. Elles sont de l’ordre de l’ingénierie (élaborer une réponse formation), de la pédagogie (construire une progression et des séquences d’apprentissage) et de la relation (communication avec les personnes).

2) Développement des capacités techniques associées aux modules identifiés (par exemple : procédure pénale, Déontologie etc.) par des experts nationaux et internationaux

3) Développement de modules sur des thématiques en lien avec la garde à vue et outils de formation par les futurs formateurs avec l’appui d’experts techniques.

Etape 2 :Validation des outils et test

Dans un second temps, une fois les modules et les outils développés, les formateurs se réuniront avec les organismes professionnels de l’OPJ, des magistrats et des avocats afin de valider les outils développés. Les programmes de formation spécifique appartiendront à chaque organisme professionnel.

Après validation des modules, un plan de formation sera conçu pour chaque organisme professionnel et visera à atteindre toutes les parties prenantes impliquées dans le projet. Le module commun et les modules spécifiques seront testés 4 fois à travers 4 sessions de formation.

CONDITIONS PARTICULIERES

Briefing & Débriefing :

L’expert participera à un briefing, dès son recrutement, avec l’équipe de pilotage du projet.

Il devra travailler en étroite collaboration avec le consultant national recruté pour développer les modules de formation.

 

La veille de la mission, une journée de régulation est également prévue entre l’expert formateur et les responsables du projet.

 

L’expert s’engage à participer, après sa mission, à un débriefing permettant de nourrir, par son expérience, les autres activités du programme.

 

Pour postuler :

Les candidat-e-s intéressé-e-s doivent envoyer leur CV et lettre de motivation, au plus tard le 2 janvier 2018 par mail à consultances@asf.be

 

ATTENTION : mettre en objet du mail : ASF-MISSTUN-GAV

Profil recherché

  • Avoir au moins un Bac +4 et avoir reçu des formations en andragogie/ ingénierie de la formation
  • Avoir au moins trois années d’expérience dans la conduite de formation dans le domaine de la formation de formateurs
  • Avoir une expérience dans la formation d’acteurs judiciaires est un atout
  • Une bonne connaissance du contexte associatif et judiciaire en Tunisie
  • Savoir animer une action de formation et enseigner selon diverses méthodes pédagogiques
  • Une expérience d’analyse des pratiques auprès des intervenants étatiques
  • Excellentes capacités de facilitation avec l’utilisation de certaines méthodes participatives
  • Une connaissance des concepts, des méthodes, et des outils de l’ingénierie de formation
  • Une bonne connaissance des outils pédagogiques et des méthodes de transmission des savoirs
  • Être rigoureux, méthodique, organisé et avoir le sens de l’écoute
  • Une capacité d’adaptation aux différents profils formés
  • Une maîtrise de l’outil informatique.
  • Une excellente maitrise de la langue arabe aussi bien à l’écrit qu’à l’oral. La connaissance de la langue française est un atout

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à lfickers@asf.be

Share
Top