[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / Poste / INTERVENTION MANAGER

INTERVENTION MANAGER

  • CDD / Part Time
  • Guinea

Coopération Technique Belge

Détails

Organisation: Coopération Technique Belge
Site: http://www.btcctb.org
Personne de Contact: humres@btcctb.org
Date limite de candidature: 30/10/2017
Type d’offre: Contrat à durée déterminée
Volume de travail: Temps plein
Fonction: Gestion de projet
Lieu de l’emploi: Kindia. avec de multiples déplacements sur l’axe Conakry-Kindia-Mamou
Pays: Guinea

Description

 

La CTB, l’Agence belge de développement, mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société qui donne aux générations actuelles et futures les moyens de construire un monde durable et équitable.

Ses collaborateur(trice)s à Bruxelles et à l’étranger concrétisent l’engagement de l’État belge et d’autres partenaires au développement pour la solidarité internationale. Aujourd’hui présent dans 18 pays, en Afrique, en Asie et en Amérique latine, la CTB appuie plus de 200 programmes et projets de coopération. A l’avenir, suite à une décision du Ministre de la coopération, une concentration aura lieu sur 14 pays d’intervention.

 

Dans le cadre du développement de ses activités, la CTB recherche un (h/f):

 

 

INTERVENTION MANAGER

Entreprenariat/Développement Filières Agricoles

GUINÉE

Réf: GIN/15/059-3

Lieu d’affectation: Kindia. avec de multiples déplacements sur l’axe Conakry-Kindia-Mamou

Sécurité : situation politico-sécuritaire globalement bonne

Expatriation : family duty station

Durée du contrat: 60 mois

Date probable d’entrée en fonction: le plus rapidement possible

Package salarial mensuel: (cat A528) entre 8 682,86 euros et 10 869,42 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d’expatrié: primes d’éloignement et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de la composition de ménage et de l’expérience professionnelle pertinente.

 Le contexte

La Coopération gouvernementale avec la Guinée

Le 21 mai 2015 le Gouvernement belge a pris la décision d’intégrer la Guinée parmi la liste des 14 pays partenaires de la coopération bilatérale. Le Programme de coopération guinéo-belge est constitué d’interventions dans de nombreux secteurs de développement (entreprenariat/emploi, renforcement des compétences, droits sexuels et reproductifs des femmes, assainissement) sur l’axe géographique Conakry-Kindia-Mamou qui constitue un pôle de développement socio-économique prioritaire de la Guinée.

Outre son haut potentiel de développement socio-économique, l’axe ciblé présente des avantages importants tels que son accessibilité, sa densité démographique (engendrant un effet multiplicateur évident), sa mixité ethnique et sa diversité des porteurs de droits.

 

La fonction

L’expert recherché est appelé à piloter l’intervention d’appui à l’entreprenariat agricole faisant partie du programme de « développement de l’entreprenariat durable et inclusif sur l’axe Conakry – Kindia – Mamou (27.7 MIO EUR, 5 ans) » qui a pour ambition de contribuer à la création d’emplois décents et de qualité et à l’augmentation de revenus stables et durables des hommes et des femmes entrepreneurs (agricoles et autres) sur l’axe choisi. A côté de l’intervention d’appui à l’entreprenariat agricole le programme inclut également une intervention ‘entreprenariat urbain’ et apporte des appuis spécifiques aux initiatives économiques des femmes à travers une intervention ‘entreprenariat féminin’.

Les 3 types d’entreprenariat appuyés font l’objet d’une intervention spécifique, chacune exécutée en complémentarité étroite avec les 2 autres interventions.

L’intervention d’appui au développement de l’entreprenariat agricole vise spécifiquement à améliorer de manière inclusive et durable la compétitivité des entrepreneurs actifs dans les filières agricoles prioritaires sur l’axe géographique choisi.

Elle aura comme point d’entrée le marché (opportunités, projets concrets) et appliquera une approche sur mesure des besoins des acteurs de filières agricoles porteuses. L’écosystème de services et opérateurs d’appui à l’entreprenariat et au développement du secteur privé agricole sera sensibilisé et renforcé afin que l’entrepreneur ait accès à des services financiers et non-financiers de qualité et qu’il puisse opérer dans un environnement (institutionnel, fiscal, …) plus favorable. Les processus d’innovation au sein de cet écosystème seront par ailleurs encouragés (focus sur la digitalisation) et les porteurs d’obligations qui interviennent au niveau de l’environnement institutionnel davantage responsabilisés.  Les groupes qui ont le plus difficilement accès à de tels services et à faire valoir leurs droits économiques comme les femmes et les jeunes, sont spécifiquement ciblés et des mesures incitatives spécifiques seront développées afin de stimuler de manière inclusive et durable une meilleure valorisation et une compétitivité accrue de leurs activités économiques.

La continuité entre l’entreprenariat agricole et urbain sera assurée afin de mettre en relation les unités actives sur l’aval des filières agricoles (transformation, stockage, commercialisation) avec les entrepreneurs agricoles.

Afin de stimuler l’innovation et la diversification économique de la zone et renforcer la compétitivité des entreprises, des instruments seront développés pour faciliter l’investissement et l’accès aux technologies modernes, aux réseaux économiques et commerciaux.

Des synergies avec d’autres interventions et instruments belges seront approfondies, tout comme des complémentarités avec des programmes et intervenants externes.

 

Pour ce faire, il/elle devra principalement :

 

  • Assurer la gestion de la programmation opérationnelle et financière dans le but de garantir un démarrage fluide et l’avancée des résultat au sein de l’intervention et d’optimiser la réalisation du programme.
  • Coordonner les activités et s’assurer que les réalisations soient conformes aux engagements et aux procédures.
    • Coordonner le processus de capitalisation et garantir la diffusion de leurs résultats afin de stimuler et de favoriser une approche-programme pilotée par les connaissances
    • Est responsable de la gestion de l’équipe administrative et financière de l’intervention
    • Renforcer des capacités des structures partenaires
    • Dans son domaine d’expertise, fournir tous les inputs nécessaires afin de contribuer à la production du Dossier Technique et Financier.

 

 Intéressé(e)?

Postulez au plus tard le 30/10/2017 via notre site web https://www.btcctb.org/fr/content/jobs

Pour toute question supplémentaire, contactez-nous au 02/505 37 90 ou via humres@btcctb.org.

 

 

 

Profil recherché

Niveau de formation requis

  • Master en lien avec la thématique du projet concerné (ex : bio ingénieur, agro-économie, sciences économiques, développement rural,…)

Expériences requises et/ou souhaitées

  • Expérience professionnelle d’au moins 5 années dans la gestion d’intervention et/ou de projet ; expérience de la gestion de plusieurs intervention/projets est un atout
  • Expérience de minimum 5 ans en matière de développement de filières et chaînes de valeur dans le secteur agricole.
  • Expertise dans plusieurs des domaines suivants :
    • Renforcement des organisations paysannes et des services ruraux
    • Transformation et marketing des produits agricoles
    • Facilitation des processus multi-acteurs
    • Financement rural
    • Entreprenariat féminin et intégration du genre
  • Expérience d’au moins 5 ans en tant que responsable d’équipe;
  • Une expérience internationale de terrain (en tant qu’expatrié-e) dans la coopération au développement, de préférence au sein d’une organisation internationale ;
  • Une expérience dans la région concernée est un atout.

 

Connaissances requises

  • Connaissance approfondie et pratique d’une méthodologie en gestion de projet ou de programme (de préférence MSP/Prince2), disposer d’une certification sera un avantage
  • Maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Powerpoint, Base de données) ;
  • Maîtrise du français et bonne pratique de l’anglais

 

Aptitudes comportementales :

  • Adhésion aux valeurs de la CTB : engagement, respect, responsabilité et intégrité ;
  • Capacité d’analyse, d’intégration et d’innovation
  • Capacité d’organisation proactive et de mise en pratique des décisions prises
  • Capacité à accompagner le développement des collaborateurs (feedback sur les prestations et sur le développement)
  • Capacité à négocier et à impacter le public concerné par le programme en vue de favoriser un résultat « win-win » et créer une confiance par une approche « conseil » du travail

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à yves.knipper@collectif-asah.org

Share
Top