[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / Poste / projet d’empowerment/résilience d’un bidonville de Yangon

projet d’empowerment/résilience d’un bidonville de Yangon

  • Stage / Internship
  • N'importe où

Site green lotus

GREEN LOTUS (ONG)

– pour le développement durable en Asie –

Recrute
un stagiaire, avec création de poste à la suite
fonction « deputy manager »
sur projet :
« Empowerment et résilience d’un quartier précaire de Yangon »
(grâce à la démocratie participative et l’économie solidaire)
Poste basé à Yangon (Birmanie)
Contexte

La Birmanie vient de vivre une transition démocratique inédite, qui s’accompagne d’un développement très rapide du pays. Il s’agit donc d’un moment clé pour orienter les investissements et les décisions politiques en faveur du développement durable et de l’économie verte, et permettre ainsi au pays d’éviter les pièges d’une croissance exogène, injuste et dangereuse pour les écosystèmes.

Yangon, capitale économique du pays, connaît une croissance urbanistique très intense depuis plusieurs années : + 0,3M/an. En découlent une saturation des quartiers du centre-ville et une relégation des plus démunis vers les périphéries. Plusieurs bidonvilles se sont ainsi constitués, notamment celui du ward 67 de Dagon Seikkan (environ 19000 habitants).

Présentation du projet

En collaboration avec l’ONG ActionAid et l’association birmane Women for the World, l’ONG Green Lotus a répondu à un appel à projets de l’Agence Française de Développement (AFD), lié à l’innovation des ONG (FISONG), et a été sélectionnée pour mener à bien un projet sur 3 ans dans le quartier de Dagon Seikkan à Yangon. Le budget est d’environ 800.000€.
Les 3 ONG du consortium se répartissent 4 activités (vision intégrée ; social business ; capacity building ; monitoring/lobbying), et travaillent aussi avec d’autres partenaires sur des aspects ponctuels. Des salariés de chaque ONG aident ponctuellement ou plus longuement l’équipe centrale.

Objectifs généraux :
– Permettre le développement économique et social d’un quartier précaire tout en renforçant ses capacités communautaires, démocratiques, et de résilience face au changement climatique
– Permettre de tirer les enseignements nécessaires à travers cette expérience, afin de permettre le développement et la modélisation d’une approche nouvelle et plus aboutie des projets d’émancipation des populations des quartiers précaires, dans le monde et particulièrement en Asie, au service des programmes futurs de l’AFD et ses partenaires.

Activités :
1) Production d’une vision intégrée pour l’amélioration du ward 67, la réduction de la pauvreté et l’accès à l’emploi
2) Développement d’une activité économique autonome et innovante autour de la valorisation des déchets
3) Renforcement des capacités de la communauté du ward 67
4) Monitoring, lobbying et dialogue avec les autorités locales et nationales

Présentation de Green Lotus
ONG « Start up », Green Lotus a installé son bureau en Birmanie mi 2013, après de multiples missions d’exploration. Aujourd’hui implantée dans le paysage des ONG internationales et des associations locales, elle fonctionne avec un Délégué général, 2 chargés de projet sur place, une équipe birmane, ainsi qu’un Bureau actif à Paris. L’action de l’ONG Green Lotus consiste à sensibiliser et mobiliser l’ensemble de la société birmane autour des enjeux écologiques et des solutions du développement durable à travers une stratégie multi-acteurs : société civile, politiques et entreprises.

Les axes de la démarche de Green Lotus
1) Former et mobiliser l’ensemble de la société civile sur les enjeux écologiques.
2) Organiser et rendre efficace et central le milieu écologiste associatif (green movement)
3) Permettre une diffusion des solutions du Développement Durable (politiques vertes) dans toute la société et toutes les politiques.
4) Permettre un développement économique responsable : économie verte, démarche RSE – en lien avec les entreprises.

5) Utiliser la mobilisation autour des enjeux écologiques comme un outil de réconciliation et de progrès démocratique.

L’ONG a pour fonctions principales
– Lobbying
– Networking
– Empowerment
– Montage de projets (business, ou CSOs)

et a un état d’esprit central :
– toujours lier société civile / action politique / opportunités économiques.
– refuser le paternalisme et l’assistanat (typique de nombre d’ONG)

Fiche de poste

Synthèse des fonctions :

  • Sous l’autorité du délégué général et du coordinateurla personne assistera sur différentes missions :
    – appui sur « Monitoring & evaluation »
    – appui sur lien avec acteurs français, dont AFD (principal financeur)
    – appui sur les outils de communication
    – appui sur les projets de social business (dont « waste to energy »)

  • La personne sera à plein temps

  • Elle travaillera pour Green Lotus et le consortium du projet

Elle devra :
participer à un très bon esprit d’équipe ; toujours rester au contact et à l’écoute des populations locales
contribuer au calendrier des tâches (quotidienne/hebdomadaire/mensuelle)
participer au reporting et à la production des études


Comprendre qu’il s’agit de participer localement, dans un pays en pleine mutation, à un projet visant à permettre l’émancipation d’une population pauvre, et en faire un exemple pour les choix politiques urbanistiques et sociaux

Modes d’action ou missions :
Présence importante sur place
bureau au sein du QG de Green Lotus
Réaliser et rendre cohérents les activités et actions
Organisation & tenue de réunion
Entretiens personnels réguliers avec les membres du consortium, et toutes les parties-prenantes
Participation à des workshops, comptes-rendus
Production d’expertises techniques
Production de rapports
ReportingsCommunication autour du projet

Qualités personnelles :
L’essentiel : vie d’équipe + développement de projet + intelligence d’analyse
Humilité + capacité à se fondre dans la culture et les usages
Adaptabilité face aux personnes, situations, conditions de vie

Capacité à participer à une équipe, c.-à-d. savoir faire face aux imprévus
Autonomie, force de caractère, forte capacité d’initiative et à travailler sans cadre fixe
Rigueur méthodologique + excellente organisation

Grande sociabilité : la capacité à comprendre les autres organisations birmanes impliquées sera une condition essentielle pour une telle mission, forcément très sensibl
Goût certain pour les voyages + grande affinité pour l’Asie et l’Asie du Sud-est – connaissances culturelles requises
Grande capacité de « débrouillardise »

Engagement à commencer à apprendre le birman

Connaissances requises
quelque expérience dans le domaine de la gestion de projet
Anglais courant essentiel (capacités orales ET écrites)
Études : gestion de projets/ politiques/ écologie/ coopération internationale
connaissances sur : Emancipation de quartiers sensibles/ bidonvilles
connaissances sur l’Asie du Sud-est
Connaissance des enjeux et règles du développement durable (par thématique : eau, déchets, urbanisme, environnement, industrie, agriculture…)
Connaissances urbanistiques souhaitées

Vie publique, société civile, médias… goût p
our LA « politique »…
Pratique des outils informatiques (suites Office, outils graphiques, univers web et réseaux sociaux)
Univers de la connexion à Internet, connectique et bureautique – « débrouillardise » pratique
goût pour la logistique : organiser un événement, installer un bureau, bricolage

Capacités professionnelles :

capacités à contribuer à une vie d’équipe / excellent relationnel / capacité d’écoute
Faire des présentations avec ou sans diaporama
Aisance rédactionnelle et dans l’expression orale
Avoir un fort sens des méthodologies et de l’organisation
Savoir réagir face aux imprévus
Hiérarchiser l’urgence des demandes
Prendre des initiatives pour faciliter les missions
Savoir gérer de multiples activités en même temps
Etre en phase avec des fondateurs très impliqués
capacité à apprendre, qui sera soutenue par les fondateurs

Conditions :

  • stage de 6 mois (statut à voir), débouchant sur VSI si expérience concluante

  • perspectives postérieures évidentes, ambition souhaitée

  • Poste à pourvoir dès mars/avril 2017

  • Rémunération : stage, puis négociation si VSI

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à jmbrule@gmail.com

Share
Top