[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2620.2104919260814!2d1.929988615238495!3d48.94947770224358!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e68dfc09fb1095%3A0x69abf0b5bb0cb8a8!2s15+Rue+des+Fontenelles%2C+78920+Ecquevilly!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1468859643219&w=600&h=450]
Home / Poste / Responsable d’Intervention Migration

Responsable d’Intervention Migration

Site Agence Belge de Développement

Description

Poste vacant

Enabel est l’Agence belge de développement. Nous mettons en œuvre la politique belge en matière de développement international.

Avec 14 bureaux de représentation dans le monde, 1500 employés et un portefeuille annuel d’environ 220 millions d’euros, nous construisons un monde durable où les femmes et les hommes vivent dans un État de droit et ont la liberté de prendre le contrôle de leur propre vie.

Nous accomplissons toute mission de service public qui s’inscrit dans le cadre de l’Agenda 2030 pour le développement durable, en Belgique et à l’étranger. Ainsi, Enabel renforce l’impact de la Belgique en matière de développement international en exécutant également des missions pour des mandants tiers, tant nationaux qu’internationaux.

Dans le cadre du développement de ses activités, Enabel recherche un (h/f) :

 

Responsable d’Intervention Migration

Réf. : MOR/17/057-1

 

Durée du contrat : 36 mois

Lieu d’affectation : Rabat avec déplacements réguliers dans les régions du projet et éventuellement en Tunisie.

Date probable d’entrée en fonction : Dès que possible.

Package salarial mensuel pour expatriation de longue durée : Catégorie 1 – intervention manager c’est-à-dire entre 5.569,55 euros et 7.647,24 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d’expatrié: primes d’éloignement et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de l’expérience pertinente.

En outre, nos collaborateurs expatriés bénéficient également d’avantages liés à l’expatriation  tels que la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants qui accompagnent (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille.

Les différents montants payés vont varier en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction, la composition familiale et la situation fiscale.

Contexte

Le Maroc étant désormais considéré comme un pays à revenus intermédiaires, la stratégie d’Enabel dans ce pays a évolué. Le nouveau programme de coopération belgo-marocain, signé en mai 2016, se concentre sur de nouvelles priorités telles que les droits humains, le renforcement des capacités et le transfert de compétences.

 

Dans ce contexte, Enabel a soumis à l’Union Européenne une proposition de projet au « Fonds fiduciaire d’urgence en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et le phénomène des personnes déplacées en Afrique », intitulée « Empowerment juridique des personnes migrantes ».

 

Le projet, qui a été sélectionné pour financement par ledit Fonds le 4 décembre 2017, vise à améliorer l’accès des personnes migrantes et réfugiées à leurs droits au Maroc. Les trois principaux axes du projet sont les suivants :

  1. Les personnes migrantes et réfugiées, ainsi que les prestataires de services connaissent les droits des étrangers
  2. Les acteurs facilitent l’accès aux droits des personnes migrantes et réfugiées
  3. L’information relative aux difficultés d’accès aux droits des personnes migrantes et réfugiées est remontée au niveau des autorités centrales

 

La fonction

Sous l’autorité de la Responsable du Programme Migration d’Enabel au Maroc, en collaboration avec le Ministère délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration (MCMREAM) et le Ministère de la Justice (MJ), ainsi que les services concernés de la représentation d’Enabel, le/la Responsable de l’intervention assurera la coordination technique et managériale du projet ainsi que les tâches suivantes :

 

 

  • Démarrer et clôturer l’intervention en prêtant attention à une bonne planification et à la prise de décisions correctes ;
  • Définir les orientations et stratégies opérationnelles nécessaires à l’élaboration des plans d’action ;
  • Développer la programmation opérationnelle et annuelle ;
  • Gérer, orienter et suivre le travail de l’équipe de l’unité d’intervention et des animateurs(trices) régionaux ;
  • Suivre et s’assurer de la cohérence des activités et de la méthodologie d’action dans les différentes régions ;
  • Préparer avec les animateurs(trices) régionaux respectifs les réunions périodiques au niveau régional, en particulier s’agissant des exercices de planning et de rapportage opérationnel du projet ;
  • Suivre et contrôler l’exécution progressive des différentes activités programmées, en conformité avec la planification établie, ainsi que l’affectation et l’utilisation des budgets qui y ont été alloués et établir des rapports périodiques sur l’état d’avancement ;
  • Apporter un appui technique dans toutes les activités concernant la mise en place et le fonctionnement des différentes composantes du projet ;
  • Assurer le suivi administratif et financier conformément aux accords et procédures en vigueur ;
  • Prévoir et organiser les besoins d’expertise interne et externe ;
  • Participer et appuyer les Assistants Techniques communication, digitalisation, suivi & évaluation et capitalisation pour la bonne communication sur les activités et le bon déroulement du processus de capitalisation ;
  • Favoriser la mise en réseau des acteurs, le partage d’expériences et l’ouverture du dialogue entre les acteurs et les autorités locales.

 

 

Le profil

  • Titulaire d’un diplôme universitaire de niveau Master en droit, développement, sciences sociales, sciences politiques, relations internationales, administration ou équivalent ;
  • Une spécialisation en migration est un atout;

 

Compétences ou connaissances spécifiques exigées :

  • Minimum 5 ans d’expérience pertinente dans le pilotage de projets dans la coopération internationale ; toute expérience dans plus d’un projet constitue un atout ;
  • Expérience dans la protection des droits des personnes migrantes ;
  • Expérience dans le domaine de l’appui institutionnel de préférence au niveau national (ministères,…)
  • Bonne connaissance/compréhension des questions de migration et développement ;
  • Connaissance de l’approche fondée sur les droits humains ;
  • Connaissance en matière d’approche genre ;
  • Connaissance de la gestion axée sur les résultats ;
  • Une expérience internationale de terrain (en tant qu’expatrié-e) dans la coopération au développement, de préférence au sein d’une organisation internationale ;
  • Vision étendue et approfondie de tous les aspects liés à la coopération au développement ;

 

Compétences ou connaissances spécifiques étant un atout :

  • Expérience dans la gestion de projet européen (atout) ;
  • Expérience en Afrique du Nord, et au Maroc et en Tunisie en particulier (atout) ;

 

Langues :

  • Parfaite maîtrise du français ;
  • Connaissance de l’arabe (atout).

 

Intéressé(e) ? Vous correspondez au profil recherché ?

Postulez au plus tard le 25/02/2018 via notre site web www.enabel.be/fr/content/jobs

Attention Il est indispensable de postuler en vous rendant sur notre site web. Seules les candidatures encodées dans notre système via le site web seront prises en compte.

Profil recherché

Le profil

  • Titulaire d’un diplôme universitaire de niveau Master en droit, développement, sciences sociales, sciences politiques, relations internationales, administration ou équivalent ;
  • Une spécialisation en migration est un atout;

Compétences ou connaissances spécifiques exigées :

  • Minimum 5 ans d’expérience pertinente dans le pilotage de projets dans la coopération internationale ; toute expérience dans plus d’un projet constitue un atout ;
  • Expérience dans la protection des droits des personnes migrantes ;
  • Expérience dans le domaine de l’appui institutionnel de préférence au niveau national (ministères,…)
  • Bonne connaissance/compréhension des questions de migration et développement ;
  • Connaissance de l’approche fondée sur les droits humains ;
  • Connaissance en matière d’approche genre ;
  • Connaissance de la gestion axée sur les résultats ;
  • Une expérience internationale de terrain (en tant qu’expatrié-e) dans la coopération au développement, de préférence au sein d’une organisation internationale ;
  • Vision étendue et approfondie de tous les aspects liés à la coopération au développement ;

 Compétences ou connaissances spécifiques étant un atout :

  • Expérience dans la gestion de projet européen (atout) ;
  • Expérience en Afrique du Nord, et au Maroc et en Tunisie en particulier (atout) ;

 Langues :

  • Parfaite maîtrise du français ;
  • Connaissance de l’arabe (atout).

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à humres@btcctb.org

Share
Top